Formule 1

F1 : “C’est étrange”, Ecclestone balance sur la relation entre Hamilton et Wolff

Ancien patron de la F1, Bernie Ecclestone a toujours conservé un œil critique sur la discipline reine de sport automobile. Le Britannique, ayant rendu les armes en 2017, suit de près l'actualité et les mouvements que subira le paddock 2025. Ecclestone en a profité pour donner son avis bien tranché sur la relation entre Hamilton et Toto Wolff.

Bernie Ecclestone pense que Hamilton a trahi Mercedes

Il est de ces avis qui compteront toujours. À 93 ans, Bernie Ecclestone fait partie de ces gens qui auront toujours une voix au sein de leur spécialité. L'ancien patron de F1, sur la touche depuis déjà 7 ans, est évidemment au courant des chamboulements qu'est en train de vivre le monde de la Formule 1. Parmi ceux-ci, le départ de Lewis Hamilton pour Ferrari. Le fait que Hamilton quitte Mercedes après 12 ans de bons et loyaux services n'est d'ailleurs pas du goût d'Ecclestone. “Je ne pense pas qu'il n'y ait jamais eu de relation dans laquelle on puisse faire confiance aux deux parties. De toute évidence, ce n'était pas le cas. C'est pour ça que Lewis Hamilton a décidé de partir soudainement” a déclaré Ecclestone auprès de Soymotor. Les notions de confiance et de trahison sont d'ailleurs souvent revenus à la bouche de l'ancien patron de F1. Pour lui, Hamilton et Toto Wolff n'ont jamais réellement établi une relation dépassant le stade du professionnalisme. Au contraire, les deux hommes se seraient utilisés pour parvenir à leurs fins respectives

Hamilton et Wolff : une relation égoïste selon l'ancien patron de la F1

“Toto lui faisait confiance. Mais je pense qu'ils sont devenus proches pour des raisons égoïstes.” analyse Bernie Ecclestone. “Lewis commande Mercedes et Toto l'a laissé faire pour le garder”. L'ancien boss de la Formule 1 a bouclé la boucle en critiquant finalement le départ de Lewis Hamilton chez Ferrari. Pour Big Bernie, cette décision de quitter Mercedes et de rejoindre la Scuderia est “une décision étrange à prendre. […] Je n'ai pas compris pourquoi il a fait cela, en cours de saison.” Selon Ecclestone, Ferrari s'est jeté sur l'occasion de récupérer l'un des plus grands pilotes de l'histoire, et voulait marquer le coup pour mettre la pression sur ses adversaires. “Je pense que c'est une question d'ego pour John Elkann”. Le choix de Ferrari d'accueillir Lewis Hamilton est donc lui aussi critiqué et remis en question par Ecclestone. Reste à savoir si ce recrutement XXL profitera à l'écurie italienne qui souhaite redevenir compétitive et concurrencer Red Bull. Actuellement, l'arrivée d'Hamilton pousserait vers la sortie Carlos Sainz Jr., et bouleverserait l'équilibre trouvé par Ferrari.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut