F1 : GP de Grande-Bretagne : Qui aura son jour de gloire à Silverstone ?

Le monde de la Formule 1 fait ce week-end étape au Royaume-Uni, le berceau de nombreuses écuries. Pour cette 10è manche de la saison, il va falloir s’attendre à une lutte toujours plus acharnée entre Mercedes et Ferrari. Hamilton va-t-il remporter une sixième victoire à domicile ? Vettel réitérera-t-il son exploit de l’année dernière ? McLaren peut-elle bouger l’ordre des choses à domicile ? La F1 fait halte à Silverstone, pour le plus grand bonheur des fans !

Un circuit mouvant

Longtemps, le tracé de Silverstone ne ressembla pas à la silhouette qu’on lui connaît si bien désormais. Pas moins de 10 versions auront vu le jour depuis les débuts de la F1 sur ce tracé mythique en 1948. La dernière modification en date : le déplacement de la pit lane. Elle ne se situe désormais plus entre les virages de Luffield et Copse. Elle a été déplacée en 2011 au sud du tracé, entre les virages de Club et Abbey. D’autres circuits ont également été utilisés par le passé, en tant que GP de Grande-Bretagne. Ce fut le cas du circuit d’Aintree et du circuit de Brands Hatch.

Les caractéristiques du circuit de Silverstone

  • Longueur du circuit : 5,891 km
  • Distance de course : 306,332 km
  • Nombre de tours : 52
  • Virages : 18
  • Sens de circulation : horaire
  • Temps perdu par pit stop (en moyenne) : 26,6 secondes
  • Record du tour : Hamilton, en 1’25’’892

Des éditions devenues mythiques

  • GP de Grande-Bretagne 1950 : première course de l’histoire du championnat du monde de Formule 1 disputée sur le premier tracé de Silverstone. Elle est remportée par Giuseppe Farina sur son Alfa Romeo.
  • GP de Grande-Bretagne 1955 : Stirlong Moss remporte le GP, devenant le premier Britannique à s’imposer sur ses terres.
  • GP de Grande-Bretagne 1979 : première victoire de Williams en Formule 1 (Clay Regazzoni).
  • GP de Grande-Bretagne 1999 : Michael Schumacher, en tentant de dépasser son coéquipier, tire tout droit et percute un mur de pneu. Il se fracture la jambe et perd tout espoir de remporter le championnat, face à Häkkinen. Coulthard remporte finalement la course et s’impose pour la première fois à « domicile » (David Coulthard étant écossais).
  • GP de Grande-Bretagne 2006 : Alonso réalise un hat-trick (pole, victoire, meilleur tour en course) en écrasant tous ses adversaires. Il finit avec plus de 13 secondes d’avance devant Schumacher et Räikkönen. Il remporte sa troisième victoire de suite et file vers le titre.
  • GP de Grande-Bretagne 2008 : Lewis Hamilton s’impose pour la première fois à domicile.

Le programme de ce week-end de course

Il faudra espérer une bagarre intense entre les Ferrari et les Mercedes ce week-end, afin d’avoir du beau spectacle. Après un GP d’Autriche riche en rebondissements, il faut espérer en voir de même à Silverstone ! La pluie, bien connue des locaux, pourra peut-être aider.

Il faut par ailleurs souligner que le GP de Silverstone est parti pour durer. Les grands décisionnaires de la F1 ont en effet signé un nouveau bail, inscrivant cette course mythique au calendrier de la F1 jusqu’en 2024 ! Qu’à cela ne tienne, il faudra du spectacle aux fans pour les rassasier.

A propos de l'auteur

Si un jour on m'avait dit que je deviendrais journaliste F1 ... Fan d'athlètes espagnols en tout genre, mais surtout d'un en particulier. Considéré comme un footix par mes pairs, je supporte fièrement l'Olympique Lyonnais. Considéré comme un basketix par mes pairs, je supporte fièrement GSW.

Poster un commentaire

Lorem Sed felis justo libero accumsan