Formule 1

F1 : l’avenir de Sergio Perez s’assombrit chez Red Bull

Éliminé dès la Q2 du côté d'Imola lors de la séance de qualification ce samedi, le début de saison de Sergio Pérez laisse à désirer. Le gap notamment en qualification avec Max Verstappen semble le même que l'an passé et sa place chez Red Bull est tout aussi menacée. 

Humilié une nouvelle fois ce samedi en qualification à Imola. Sergio Pérez a une nouvelle fois déçu en qualification ce samedi lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne. Le Mexicain en difficulté avec sa Red Bull n'a pas trouvé les solutions pour sortir de la Q2 pendant que son coéquipier à signer une nouvelle pole magistrale devant les McLaren.

F1 : Perez sort en EL3

Pas en grande forme ce samedi, le Mexicain a également connu une sortie de piste le matin lors des EL3. Le pilote Red Bull a perdu le contrôle de sa monoplace après avoir pris trop fort le vibreur du côté de la Variante.

Sur un circuit où il est très compliqué de dépasser, Sergio Pérez va devoir assurer les points. Au classement constructeur, Red Bull semble déjà avoir creusé un gap, mais les Ferrari et McLaren pourrait rapidement refaire le retard en cas de contre-performance du Mexicain.

F1 : Perez coule, Tsunoda revit

Pendant ce temps-là, à domicile, l'écurie sœur de Red Bull, Racing Bulls étonne.  Les deux monoplaces italiennes se sont hissées en Q3 avec notamment une nouvelle belle qualification de Yuki Tsunoda qui enchaine cette saison les performances de haut vols. Le Japonais et son coéquipier Daniel Ricciardo sont en concurrence pour le baquet chez Red Bull.

“L'équipe m'a donné une si belle voiture depuis la première séance d'essais et je me suis senti en confiance tout au long de la semaine. Sans cela, je n'aurais pas pu obtenir ce résultat avec un seul train de pneus en Q2. Je suis très heureux et je les remercie. Pour être honnête, je ne m'attendais pas à une telle performance de la voiture. Nous voyons une grande différence par rapport aux courses précédentes avec les cinq premières équipes,” explique Tsunoda à la fin des qualifications.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut