Formule 1

F1 : le coup de gueule de Mike Krack (Aston Martin)

Aston Martin a retrouvé des couleurs le week-end dernier au Canada. Les Verts ont réussi malgré les conditions compliquées, une double entrée dans les points. Mike Krack relativise tout de même.

Aston Martin patauge un peu en ce début de saison. Loin de leur coup surprise de l'an passé, les Verts semblent être dans No men's land sur la grille actuellement. Loin des top teams pour lutter pour un podium, Alonso et Stroll ont tout de même une petite avance sur le midfield derrière. Interrogé sur le sujet le patron d'Aston Martin Mike Krack a expliqué qu'il ne fallait pas juger trop vite une écurie.

“À Imola, la première question qu'on nous a posée, ça a été : ‘Alors, les améliorations ne fonctionnent pas ?' On est jugés parfois un peu trop rapidement la performance d'une équipe, d'une amélioration ou de la voiture en général et surtout, ce sont les pilotes qui sont jugés très rapidement.”

Aston Martin satisfait après le Canada

Depuis Imola Aston Martin semble enfin comprendre une partie de leur évolution. Le patron de la marque britannique fait le point en marge du Grand Prix d'Espagne la semaine prochaine à Barcelone.

“Oui, je pense que lorsque vous regardez le résultat final, nous ne pouvions pas faire plus que sixième et septième. Les voitures devant nous sont parties devant nous, sauf Lewis, mais il allait nous dépasser de toute façon parce qu'il était beaucoup, beaucoup plus rapide.”

“Mais oui, je pense compte tenu du rythme, que c'est le maximum. C'était difficile en termes de conditions, c'était difficile en termes de vitesse. Mais c'est la même chose pour tout le monde. Donc, oui, dans l'ensemble, je pense que c'est un bon résultat pour l'équipe.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut