Formule 1

F1 : Lewis Hamilton n’apprécie pas sa Mercedes

Lewis Hamilton a repris des couleurs ce week-end à Barcelone. Le septuple champion du monde s'est offert le premier podium de sa saison et le deuxième consécutif de Mercedes. Mais le Britannique reste très critique à propos de sa W15.

Lewis Hamilton voudra quoi qu'il arrive finir sur une bonne note avec l'écurie Mercedes. En partance chez Ferrari en 2025, le septuple champion est monté sur la boite pour la première fois de la saison le week-end dernier à Barcelone. Alors que Mercedes commence à sortir la tête de l'eau, le septuple champion du monde semble frustré par une monoplace capricieuse qui n'apprécie qu'un seul réglage selon lui.

Hamilton : “Il est très rare qu'elle soit équilibrée et qu'elle négocie les virages en douceur”

Après la course dimanche, le britannique a fait le constat des améliorations des performances de sa Mercedes.

“Ce rythme est notre rythme, en gros, c'est-à-dire troisième ou quatrième ce week-end. Mais je pense que notre voiture est généralement assez vive, ce qui signifie qu'elle est souvent mal équilibrée. Il est très rare qu'elle soit équilibrée et qu'elle négocie les virages en douceur.”

“Nous nous rapprochons petit à petit. L'année dernière, nous étions très rapides ici, il faut donc prendre cela avec des pincettes, mais il est évident que lors des deux dernières courses, nous avons été relativement compétitifs. Je pense donc que nous avons un peu réduit l'écart, mais il nous reste encore deux bons dixièmes à essayer de trouver. Il faut simplement que tout le monde soit sur le pont et que l'on continue à pousser.”

Pour rappel, dimanche dernier à Barcelone, le pilote britannique a offert à Mercedes, son deuxième podium consécutif après le Canada. Ce week-end en Autriche, les Flèches d'Argent voudront surfer sur leur bonne série.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut