Formule 1

F1 : Stefano Domenicali en dit plus sur l’avenir du Grand Prix de France

Dans le cadre du week-end nippon, 4ᵉ manche de la saison de F1, le PDG de la catégorie Stefano Domenicali s'est exprimé au micro de Canal + sur la possibilité de revoir la France au calendrier.

Absent du calendrier depuis 2022, la France cherche à retrouver une place dans le monde de la Formule 1. Cependant, le manque d'investissement du pays représente un frein pour le PDG de la discipline reine, Stefano Domenicali.

Interrogé une nouvelle fois sur le sujet, l'Italien ne se cache pas du manque d'implication de tous les partis pour permettre aux fans français de retrouver un Grand Prix national.

Stefano Domenicali sur le Grand Prix de France : “on a besoin de l'intérêt du côté de la France !”

Sur Canal + dans le cadre de la 4e manche de la saison de F1, Stefano Domenicali a expliqué que la France représente une part importante pour le monde du sport automobile.

“Je ne sais pas si c'est correct de la dire de cette manière, mais dans un mariage, tu dois avoir minimum deux personnes qui sont d'accord. Pour nous, la France est un pays très important qui détient une histoire et la passion pour la F1. On a eu un Grand Prix incroyable à Paul Ricard il y a deux ans. Mais on doit trouver la bonne solution, on a besoin de l'intérêt du côté de la France, que le pays comprenne que, quand, aujourd'hui, tu veux organiser un Grand Prix de Formule 1, tu as besoin d'un investissement important, qui je pense, peut être organisé au niveau central avec le gouvernement,” explique-t-il.

“Quand on travaille au niveau mondial, ici (au Japon), il y a le Premier Ministre, il y a le Roi, toutes les personnes importantes sur le projet F1, car le projet F1 représente une possibilité de représenter le pays face au monde entier. Il y a une opportunité de business et d'accueillir les personnes qui viennent,” conclut-il.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut