Formule 1

F1 : Une année sabbatique pour Max Verstappen ? Un consultant y croit dur comme fer

Bien parti pour remporter un quatrième titre consécutif en F1, Max Verstappen fait incontestablement les beaux jours de l'écurie Red Bull. Et après ? Si certains observateurs le verraient bien changer de constructeur, le pilote néerlandais pourrait aussi prendre un peu de recul. 

F1 : Max Verstappen, leader incontestable et incontesté du circuit mondial

Déjà champion du monde de F1 en 2021, 2022 et 2023, Max Verstappen est bien parti pour remettre ça à l'issue de cette saison 2024. Bien évidemment, la concurrence fait tout son possible pour le faire tomber. Elle y est déjà parvenue à deux reprises cette saison, par l'intermédiaire de Carlos Sainz Jr. et plus récemment Lando Norris. Mais, avec quatre succès au compteur en six Grands Prix, le Néerlandais volant de Red Bull assure. Pour l'heure, il affiche une avance de 33 points sur son coéquipier Sergio Pérez. 38 sur le Monégasque Charles Leclerc, pilote Ferrari. Avec un contrat longue durée, Verstappen pourrait s'installer durablement chez le constructeur autrichien. Ou pas.

Une année sabbatique pour le Néerlandais, à seulement 27 ans ?

Sous contrat jusqu'en 2028, Max Verstappen devrait, sauf improbable retournement de situation, rester chez Red Bull la saison prochaine. Certes, ces dernières semaines, on a longuement pointé du doigt ses relations fraîches avec le boss, Christian Horner. Mais ces tensions ne devraient pas le pousser à changer d'air de sitôt. En revanche, à en croire Karun Chandhok, présentateur de Sky Sports F1, Verstappen pourrait prendre une année sabbatique. Pas forcément la saison prochaine, mais plutôt pour 2026, a avancé l'intéressé. L'année où la règlementation va fortement évoluer en F1. Pas forcément le moment idoine pour prendre du recul. Mais l'ancien pilote Toro Rosso ressent peut-être le besoin de faire une pause. Pour mieux revenir, chez Red Bull, ou ailleurs ? En attendant, Max Verstappen va tenter de remporter le GP d'Émilie-Romagne ce week-end, lui qui vient de signer le cinquième temps des Essais Libres 1.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut