Fiction – De la solitude du cycliste attardé

0
cycliste montagne
Ligue 1

Je suis sûr d’avoir oublié quelque chose dans la chambre ce matin. C’est toujours pareil… Ils nous pressent de partir et une fois sur deux j’oublie un truc. Quand c’est Vélo Magazine ou une paire de chaussettes, passe encore. Mais la semaine dernière c’était ma tondeuse…

Font chier avec leurs cols. Et l’autre qui me hurle quand il a le temps “Allez mon grand ! Lâche rien ! Tu vas rentrer, tu vas le faire !”. Mais t’as gueule. Bien sûr que je vais rien lâcher. Je viens de me taper 70 bornes de raidards solos, c’est pour lâcher maintenant. J’en suis pas à mon premier Tour, je la connais l’histoire. Dix ans tu me fais me mettre minable pour qu’un moins minable que moi se mette encore plus minable et envoyer notre gars devant. Alors m’accrocher tout seul derrière, entre deux groupes, ouais je sais ce que c’est.

A tous les coups c’est mon casque… Hier soir je me suis endormi avec sur les oreilles. Quand je me suis réveillé dans la nuit je l’ai balancé random dans la pièce, s’il est allé se foutre sous le lit je suis marron. C’est pas le prix qu’il m’a coûté, cadeau du sponsor. Mais je m’endors pas sans musique…

Et puis si tu pense que je sais pas que t’en as rien à foutre de savoir si je suis entre deux groupes ou pas… Celui qui t’intéresse c’est le mec avec un dossard qui finit en 1, pas le tocard qui l’a amené dans la première montée. Remarque t’as raison parce que si tu devais compter sur moi pour remplir le palmarès, faudrait que tu sois patient. Avec lui aussi tu l’as été note bien, et c’est pas encore la fête tous les jours.

Mais non je suis con j’ai écouté de la musique avant le briefing, donc il est forcément dans le car. Ah par contre dans le car on m’a demandé quelque chose et je ne le retrouvais pas dans mon barda. Attend attend… C’est pas la lotion ? Ah ouais la lotion c’est ça !

Et il recommence à gueuler ! Je vois bien que ça descend, me prend pas pour une chèvre ! Va plutôt chercher ma lotion à l’hôtel si tu veux te rendre utile ! Ca fait depuis que j’ai sept piges que je suis un biclou, tu crois pas que je le sais qu’on doit fermer la veste quand ça descend sans déconner ? Moi j’avais rien demandé, je voulais juste pédaler avec les potes. Mais quand ils se sont aperçu que je leur rendais tous double-six et que j’étais comme rien au développement max, il a fallu que ça devienne sérieux. Rien ne devrait jamais devenir sérieux.

Vu comment ma main schlingue ça peut pas être la lotion… C’est dingue ce que ça daube ce machin. Qu’est-ce que ça peut être ? Ou alors j’ai rien oublié… Mais c’est toujours comme ça de toute façon, si je psychote pas, ça va pas ! Concentre toi sur ton pédalage et ton choix de plateaux plutôt…

Manquait plus que l’autre avec sa caméra et son micro ! S’il m’appelle l’ingénieur je le dégomme. J’ai une tronche à faire peur dans un EHPAD, je pédale aussi fort que Stephen Hawking et t’oses m’appeler l’ingénieur pour surtout pas qu’on oublie que je ne suis pas qu’un tocard ? Ferme la. Raconte nous plutôt pourquoi le bled a fait une roue de vélo géante en pain d’épices.

Ou c’est mon ordi ? Merde l’ordi !!! Mais oui j’ai appelé les gosses par Skype hier soir. Je l’ai rangé dans le tiroir et je l’ai pas sorti ce matin !

Merde mais ça descend vite… Ah non pas ça ! Je vais les rattraper et je vais être obligé de rester avec eux. Déjà tout seul c’est pas marrant, mais alors avec le groupe des ringards c’est carrément complet. Y en a toujours un qui veut parler ou qui veut essayer de rouler plus vite que les autres pour gagner trente secondes. Tes 5 places au général qui vont te faire passer de la 98e à la 93e, on n’en a rien à foutre mon vieux. Enfin… quand on roule avec les autres, au moins on pense pas à autre chose.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here