Cyclisme

Flèche brabançonne : Thomas Pidcock s’impose dans la classique belge

La classique belge de la Flèche brabançonne s’est déroulée ce mercredi 14 avril. La course relie Leuven à Overijse avec un parcours de 202 km. Elle est remportée par Thomas Pidcock de la formation Ineos.

Thomas Pidcock a livré un grand duel et s’impose devant Wout Van Aert lors du sprint final. Durant la Flèche brabançonne, les coureurs français se sont montrés à l’avant de la course avec l’espoir de devenir le successeur de Julian Alaphilippe, vainqueur de l’édition précédente. Le champion du monde n’était pas présent pour défendre son titre. Benoît Cosnefroy était proche de réaliser la remontada dans le final mais cela n’a pas été suffisant pour revenir.

© La flamme rouge

 

Benoît Cosnefroy, coureur français à l’honneur dans cette classique

À 80 km de l’arrivée, deux coureurs français animent l’avant de la course. Il s’agit de Bryan Coquard et Emmanuel Morin qui sont présents dans un groupe de neuf coureurs. Rémi Cavagna se montre dans le peloton et part chercher l’avant de la course en plaçant une attaque à 70 km de l’arrivée. Benoît Cosnefroy en fait de même après avoir parcouru les trois quarts de la course avec le peloton. Les deux coureurs tricolores parviennent à rejoindre la tête de la course. Ils deviennent les deux Français dans le groupe de tête où l’Italien Matteo Trentin prend un peu d’avance à l’avant de la course. Le coureur de la formation UAE bénéficie de 18 secondes d’avance à 20 km de l’arrivée.

 

Un sprint à trois pour le titre

Matteo Trentin est poursuivi par un groupe de dix coureurs et un second groupe de trois coureurs qui se situent entre l’homme de tête et le peloton. Le Britannique Thomas Pidcock et le Belge Wout Van Aert se détachent pour partir à l’assaut de l’Italien en tête à 16 km de l’arrivée.

Un trio anime désormais la Flèche brabançonne, constitué de Matteo Trentin, Thomas Pidcock et Wout Van Aert à 13 km de la ligne. Benoît Cosnefroy et le Belge Dylan Teuns partent en contre dans la lutte avec le trio de tête dans les dix derniers kilomètres mais c’est sans succès pour les deux coureurs. La victoire finale se joue donc entre le trio de l’avant. Le groupe de poursuivants se situe à 30 secondes à 3 km de l’arrivée. Contre toute attente, Benoît Cosnefroy est proche de revenir dans le final. Thomas Pidcock remporte son duel face à Wout Van Aert, le Britannique âgé de 21 ans permet à Ineos de remporter son onzième succès de la saison.

Crédits photo en une : Ineos – Grenadiers

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire