France – Tonga : La passe de trois pour des Bleus en manque de repères ?

Déboussolés, perdus, inconstants, les substantifs ne manquent pas pour qualifier les Bleus depuis le début de ce Mondial. Leurs deux premiers matchs ont plus inquiété que rassuré les spectateurs. Une première bonne mi-temps et rien derrière contre les Pumas. Puis,ils ont été bousculés, malmenés contre les USA, ce qui ne devrait pas arriver. Par conséquent, on est en droit de s’interroger sur l’état général de l’équipe de France. (Crédit photo: ouestfrance.fr)

 

Les Bleus: assurer avant le choc face aux Anglais

Je n’ai pas envie de faire une redite. Oui on a été mauvais, etc, etc… Cependant, il ne faut pas oublier que contrairement à beaucoup d’équipes du tournoi, le XV de base n’est pas fixe. On a très rarement eu deux fois la même équipe de suite. Peu importe qui était le sélectionneur, que ce soit Saint-André ou Brunel d’ailleurs. Comment voulez-créer une équipe qui tienne la route si, à chaque match, vous enlevez 10 joueurs ? Si vous comparez aux gros bonnets du tournoi, qui changent un ou deux joueurs à chaque fois, on fait pâle figure à côté.

Alors pour une fois, j’ai envie de dire du bien de cette équipe. On a quand même vu de belles choses. Dès son entrée, Baptiste Serin a apporté de la vitesse dans le match, le jeu au pied de Lopez a été au rendez-vous. Bernard Le Roux a proposé une belle activité défensive. Il en va de même pour Yoann Huget et Louis Picamoles, qui malgré la trentaine passée, restent des joueurs clés de ce XV.  Donc tout n’est pas à jeter. Il faut donc se servir de tout cela ainsi que de la rencontre face au Tonga pour rebondir de cette contre-performance.

 

Le XV du Tonga

Vaillants. C’est l’adjectif qui correspond le mieux à cette équipe de l’hémisphère sud. Balayés 35-3 par les Anglais, puis battus 28-12 par les Argentins, le parcours tongien est peu glorieux. Cependant, bien que en-dessous du niveau de jeu des autres nations, il faut reconnaître qu’ils ne manquent pas de répondant, ni d’envie de jouer. Leur objectif sera simple, éviter de prendre trop de points et pourquoi pas aller chercher une victoire ou un bonus défensif. On sait jamais sur un malentendu, ça peut passer.

 

Rendez-vous donc ce dimanche à 9h45, pour savoir si le XV de France se qualifiera pour les quarts de finale.

Poster un commentaire

odio quis, elit. adipiscing tristique velit, non in sit libero et, Donec