Giro 2020 : Diego Ulissi remporte le sprint final à Monselice

0
Crédits photo : L'Equipe
Ligue 1

L’étape 13 du Giro 2020 contient 192 km. Le départ a lieu à Cervia et l’arrivée à Monselice. Deux sprints intermédiaires ont lieu aux kilomètres 118 et 155. Ensuite, les coureurs vont grimper le col de Roccolo (catégorie 4) et Calaone ( catégorie 4). Elle est remportée au sprint par Diego Ulissi.

Crédits photo : giroditalia.it

Le départ est donné à 11h40 sous un temps ensoleillé à Cervia. Sept coureurs sont en tête de course. On y trouve le Français Geoffrey Bouchard, le suisse Simon Pellaud, les Italiens Simone Ravanelli, Lorenzo Rota et Alessandro Tonelli. Ainsi que le Colombien Rodrigo Contreras et le Belge Harm Vanhoucke. Le groupe de tête bénéficie de 3’12 d’avance. Le peloton est emmené par deux coureurs de la formation BORA. L’écart diminue et passe à 1’34 à 94 km de l’arrivée.

Sept coureurs dans l’échappée du jour

Les coureurs en tête arrivent à Rovigo, ville où se déroule le premier sprint. À ce moment là, le groupe à l’avant possède une avance de 1’40. Simon Pellaud passe en tête ce sprint. Le suisse prend les neuf points du premier.

Le classement du sprint de Rovigo

1 – Simon Pellaud (12 points)

2 – Lorenzo Rota (8 points)

3 – Alessandro Tonelli (6 points)

4 – Geoffrey Bouchard (5 points)

5 – Harm Vanhoucke (4 points)

6 – Rodrigo Contreras (3 points)

7 – Simone Ravanelli ( 2 points)

8 – Arnaud Démare ( 1 point)

Arnaud Démare bénéficie à ce moment là de l’étape de 221 points au classement cyclamen. Son rival Peter Sagan en détient 184.

À 60 km de l’arrivée, l’écart entre les hommes de tête et le peloton est reparti à la hausse. Il se situe à 2’16. Le peloton est toujours emmené par deux coureurs de la BORA suivis par cinq coureurs de la formation INEOS. Trois coureurs de la QUICK-STEP viennent se positionner entre les deux formations ensuite à 55 km de l’arrivée. Le peloton a un rythme de 54 km/h et 1,9 km de retard sur les premiers coureurs. Ils sont désormais six coureurs de la QUICK-STEP à se placer derrière les deux coureurs de BORA qui sont en tête de peloton. Les coureurs en tête ont un rythme de 50 km/h. L’écart passe sous les deux minutes (1’57) à 42 km de l’arrivée. Simon Pellaud remporte le second sprint et empoche les trois secondes de bonification. Lorenzo Rota fait deuxième et Geoffrey Bouchard troisième.

Deux ascensions avant l’arrivée

Le col de Roccolo est une ascension sur 4,1 km. Elle atteint des pentes allant au maximum à 20% puis 17%. Lors de l’ascension, Simon Pellaud et Rodrigo Contreras se font distancer par les cinq autres coureurs de tête. Le peloton revient fort avec trois coureurs BAHRAIN qui sont devants. L’écart passe sous la barre de la minute (53 secondes).

L’équipe BORA accélère pour faire exploser le peloton avec deux coureurs qui aident Peter Sagan. Arnaud Démare se trouve déjà dans des cassures, il va donc falloir limiter la casse. Peter Sagan ne parvient pas à suivre le rythme dans la montée. Il se trouve à la 15ème position contre la troisième précédemment. En tête de course, il reste deux coureurs Geoffroy Bouchard et Alessandro Tonelli. Le coureur français Geoffrey Bouchard franchit le sommet en tête (3 pts) suivi par l’Italien Alessandro Tonelli (2pts). Lorenzo Rota prend la troisième place (1 pt).

Les deux hommes sont toujours en tête sous la banderole des 20 kilomètres restants. Ils bénéficient de 34 secondes d’avance sur le peloton. Arnaud Démare a pu regagner le peloton. Les deux coureurs à l’avant sont repris par le peloton dans l’ascension de Calaone, le second col de l’étape à 17 km de l’arrivée. Le maillot Azzurra franchit le sommet en premier. Son titulaire Ruben Guerreiro prend les trois points au sommet. James Knox finit deuxième (2 pts) et Tao Hart récupère le dernier point en jeu. Il reste 15 km avant l’arrivée.

À 5 km de l’arrivée, Peter Sagan se trouve dans un groupe à 35 secondes du peloton qui est à l’avant de la course. Tandis que Arnaud Démare se situe dans un autre groupe à 51 secondes. Les deux groupes ne parviennent pas à revenir sur le peloton en tête. Les favoris au classement général vont alors se disputer la victoire d’étape. L’Italien Diego Ulissi remporte la 13ème étape du Giro 2020. Le maillot rose Joao Almeida termine deuxième et prend 6 secondes de bonification avant d’aborder le contre-la-montre de demain.

Crédits photo : Twitter @LeGruppetto
Crédits photo : L’Equipe
Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here