Cyclisme

Giro – étape 12 : Vendrame s’impose au terme d’une longue échappée

Dans cette douzième étape reliant Siena à Bagno di Romagana, c'est Andrea Vendrame qui s'impose. Le peloton lui a contrôlé, Egan Bernal reste en rose.

Un nouveau parcours escarpé se présente devant les coureurs aujourd'hui. C’est l’une des trois étapes les plus longues de cette 104e édition reliant Siena à Bagno di Romagana. 212 km loin d'être de tout repos. Au programme : 3500 m de dénivelé et quatre ascensions répertoriées. Après des attaques multiples et des chutes, un groupe d'une vingtaine de coureurs s'extrait du peloton. L'équipe Ineos-Grenadiers ne laisse pas partir les échappés et imprime un rythme très élevé. Le peloton est coupé en plusieurs morceaux. Après 65 km de bataille, un groupe de quatorze coureurs s'en va, le peloton fait rideau derrière.

Ineos-Grenadiers laisse filer

À l'avant, on retrouve : Geoffrey Bouchard et Andrea Vendrame (AG2R Citroën Team), Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), Simone Ravanelli et Natnael Tesfatsion (Androni Giocattoli), Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step), Vincenzo Albanese (Eolo-Kometa), Simone Petilli (Intermarché-Wanty-Gobert), Guy Niv (Israel Start-Up Nation), George Bennett (Jumbo-Visma), Chris Hamilton (Team DSM), Victor Campenaerts (Qhubeka-Assos), Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo) et Diego Ulissi (UAE-Team Emirates). Ils seront rejoints par Nicolas Edet (Cofidis) et Giovanni Visconti (Bardiani CSF). À noter ce matin, les abandons d'Alessandro De Marchi et Marc Soler sur chute. Durant l'étape, c'est d'Alex Dowsett, Fausto Masnada et le vainqueur de la 6e étape Gino Mäder qui quittent les routes d'Italie. La pluie s'est une nouvelle fois invitée durant l'étape.

Devant, Geoffrey Bouchard passe au sommet de Monte Morello et du Passo della Consuma. Il conforte ainsi son maillot de meilleur grimpeur. Dans la descente glissante due à la pluie, neuf coureurs s'en vont.  Dans la montée du Passo della Calla (16,2 km à 5,3%) ils seront rejoints par Geoffrey Bouchard et Nicolas Edet. Derrière Ineos-Grenadiers laisse filer et à 50 km de l'arrivée, les fuyards comptent 10 min d'avance. Derrière, Kobe Goossens quitte la route. C'est le 6e abandon de la journée. Geoffrey Bouchard passe une nouvelle fois au sommet et possède maintenant 48 points d'avance sur le deuxième Egan Bernal. Dans la descente, l'échappée se fissure en deux groupes. Dix coureurs s'isolent devant, le peloton roule à une allure modérée et compte 11 min de retard à 30 km de l'arrivée.

Vendrame était le plus fort

Au pied de la dernière difficulté du jour, le Passo del Carnaio (10,8 km à 5%), Gianluca Brambilla passe à l'attaque. Cette montée est divisée en trois paliers avec notamment un passage de 1,6 km à 7,2% et un autre de 3,3 km à 8,9%. Un groupe de cinq coureurs rejoint l'Italien. Au moment de la jonction, c'est George Bennett qui attaque immédiatement contré par Andrea Vendrame qui s'envole. Derrière le coureur de Jumbo qui imprime un gros tempo, Gianluca Brambilla et Chris Hamilton sont les seuls pouvant suivre le Néo-Zélandais. À 14 km de l'arrivée, sous l'impulsion d'Hamilton, le trio revient sur le fuyard. À l'arrière, Giulio Ciccone lance les hostilités, l'Italien est rejoint par son compatriote Vincenzo Nibali. Au même moment, c'est Brambilla qui tente de s'échapper, en vain. Trek-Segafredo est en feu. Le duo italien est repris par la formation Ineos-Grenadiers qui contrôle tranquillement aujourd'hui. Devant, le duo Vendrame – Hamilton s'envole à 2 km de l'arrivée. Dans le final, c'est Andrea Vendrame qui règle le sprint. L'Italien d'AG2R Citroën remporte sa première victoire en World Tour.

Magnifique victoire d'Andrea Vendrame après une longue échappée. Derrière, le peloton a laissé filer seul Nibali parti dans la descente et l'Italien reprend du temps au maillot rose. Les favoris doivent déjà penser à samedi et au terrible final vers Monte Zoncolan, qui pourrait bouleverser le classement général.

Crédit image en une : AG2R

Dernières publications

En haut