Japon-Afrique du Sud : souviens toi le mondial dernier

0

Le pays hôte doit faire face à l’Afrique du Sud pour ce quart de finale qui promet énormément. Un remake de l’exploit retentissant du Japon il y a quatre ans lors de la dernière Coupe du monde en Angleterre. Plus qu’une revanche, c’est une place en demi-finale qui se joue.

Poursuivre le conte de fée

Les Japonais n’en finissent plus d’impressionner et d’enthousiasmer les suiveurs du ballon ovale. Une phase de poule rêvée, quatre matchs et quatre victoires. Les Nippons sortent des poules invaincus et sans souffrir d’aucune contestation. Deux matchs d’une intensité folle face à l’Irlande (19-12) et à l’Ecosse (28-21). Des victoires où le Japon a montré du coeur, du talent, de la maitrise et surtout une assise défensive jusqu’ici insoupçonnée. Les hommes de Jamie Joseph ont probablement pratiqué le plus beau jeu de cette phase de poule. Un jeu basé sur le mouvements, sur les prises d’intervalles, les passes après contact et sur une incroyable débauche d’énergie. Mais cette qualité peut très vite se transformer en défaut. On le sent, on l’a vu en fin de match face à l’Ecosse, le Japon tire sur la corde et finit les matchs sur les rotules. Face à une équipe aussi physique que les Springboks, le Japon pourrait être en grande difficulté physique si les Sudafs multiplient les temps de jeu. Ce n’est pas impossible pour le petit nippon rouge mais le grand méchant springbok n’est jamais très loin.

Assumer son statut

Les Boks sont gloutons depuis le mondial. Ils ne laissent que des miettes à leurs adversaires, sans aucune pitié. Après une défaite inaugurale face aux Blacks (23-13), défaite qui ne reflète pas vraiment le match tant l’Afrique du Sud a fait douter les doubles champions du monde en titre, les Springboks ont laminé la Namibie (57-3), l’Italie (49-3) et le Canada (66-7). Trois démonstrations qui démontrent la puissance et la qualité de cette équipe. La plupart des espoirs pour briser l’hégémonie néo-zélandaise reposent sur les Sud-Africains. Face à une équipe japonaise qui semblent sur la bande d’arrêt d’urgence au niveau physique, les coéquipiers de Kolbe devraient sortir vainqueur de ce duel. Mais un exploit n’est pas non plus à exclure. Même si le contexte n’est pas le même, le Japon a déjà battu l’Afrique du Sud (34-32) lors de la Coupe du monde 2015 en Angleterre. Les blancs et rouges seront aussi poussés par tout un pays, par tout un peuple prêt à rugir de plaisir pour son équipe nationale.

 

 

L’exploit ou l’élimination, mais une élimination par la grande porte. Quoi qu’il arrive, le Japon sortira grandit de ce mondial et pourra capitaliser sur cette qualification en quart de finale pour continuer à progresser et s’inscrire durablement dans les meilleures nations de rugby. Place désormais au terrain pour un match qui, on l’espère, sera à la hauteur de ce que ces deux équipes nous ont montré jusqu’à présent.

 

Crédit photo image en Une : Quinze mondial

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here