Jim Cornette lâche un commentaire discriminatoire lors de NWA Powerrr et annonce ensuite sa démission

Jim Cornette aura tenu tout de même sept semaines à l’écran avant de lâcher un commentaire jugé choquant. Lors du septième épisode de NWA Powerrr, l’ami Cornette nous a réalisé un énième dérapage, à base de poulet et de famine cette fois-ci.

Alors que le champion du monde poids lourds de la NWA Nick Aldis affrontait Trevor Murdoch, ce dernier a été l’objet d’un commentaire, jugé comme raciste, par Jim Cornette :

« Trevor Murdoch est la seule personne que je connaisse qui peut s’attacher un seau de poulet frit dans le dos et lui faire traverser l’Ethiopie ! »

De l’humour noir, certains aimeront tandis que certains furent choqués par cette blague de très mauvais goût. Néanmoins, il est sûr que Cornette n’aurait dû jamais prononcé ceci, du moins dans une émission publique. Par ailleurs, ce n’est pas la première que l’homme sorte cette vanne, il l’avait déjà sorti dans les années 1990. En plus tu radotes, Jim.

Le commentaire n’a évidemment pas fait mouche et le #NWAPowerrr s’est vite enflammé. Face à cette tuile, le producteur de l’émission David Lagana a par ailleurs adressé ses excuses en annonçant que le commentaire sera revu au montage.

« Dans l’épisode de NWA Powerrr diffusé ce 19 novembre 2019, un de nous talents a émis des propos que certains téléspectateurs ont jugé offensants. Nous regrettons cette erreur et nous nous excusons. Nous avons temporairement retiré le programme le temps de corriger cette erreur »

En effet, lorsqu’un épisode de Powerrr est diffusé en direct sur YouTube, celui-ci est immédiatement disponible en replay dès la première terminée. Malheureusement, le commentaire de Jim Cornette a obligé la production de la NWA de retirer l’épisode suite à la polémique. C’est la seconde fois que Cornette met la NWA dans la sauce. La dernière fois, il évoquait Jim Smallman, promoteur de la PROGRESS Wrestling, à qui il conseillait qu’il devrait « être pendu dans un parking pour s’habiller de la sorte ». Sympa.

En aparté, on apprécie énormément la classe, l’élégance et la sobriété de Nick Aldis, qui s’est lui aussi exprimé sur le dérapage de Cornette.

« Ceci n’est pas des paroles du côté de la NWA, je parle absolument en ma personne. Je pense que ce commentaire était de mauvais goût et inutile. Je comprend totalement que certains ont été choqué. C’est un manque de jugement et de sensibilité. J’ai travaillé si dur avec beaucoup d’autres avec cette bande pour permettre à cette maque de valoir une nouvelle fois quelque chose et ce n’est pas comme cela que je souhaite voir la NWA perçue comme telle. » 

La polémique s’est tellement enflammé que Jim Cornette a tout bonnement démissionné de son poste de commentateur. Annoncé dans un communiqué émis par la NWA où cette dernière annonce sa volonté de ne plus reproduire une telle erreur et la regrette amèrement. De son côté, Cornette ne s’est pas prononcé sur le sujet mais il a cependant posté un tweet conseillant d’être présent à son émission ce vendredi. Le vieux ne perd pas le nord.

Nonobstant, Jim Cornette sera présent sur les écrans de NWA Powerrr jusqu’au 16 décembre prochain, date de la fin de la série des premiers enregistrements qui furent tournés en octobre dernier.

Certains s’étonnent encore d’un énième dérapage de Jim Cornette, celui-ci demeurant souvent raciste, homophobe ou transphobe, la complète du fermé d’esprit. Cela relève presque du miracle qu’il ait réussi à tenir à l’écran pendant sept semaines, bravo le veau.

 

A propos de l'auteur

Neuf ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

nec quis ut venenatis id, risus