Boxe

Kickboxing – Verhoeven vs Laïdouni : À quelle heure ? Sur quelle chaîne TV regarder le combat ?

À l'occasion du Grand Prix Glory, le kick-boxeur français Sofian Laïdouni affronte le “Roi du Kickboxing” en la personne de Rico Verhoeven. Dans la catégorie des poids lourds, tous les deux tenteront de rallier les demi-finales dans l'optique de se rapprocher du titre de champion des poids lourds. En attendant le début du combat, retrouvez ici toutes les informations à savoir sur cet affrontement.

LES DERNIÈRES INFOS DU COMBAT ENTRE Rico Verhoeven et Sofian Laïdouni

Samedi soir, les huit meilleurs combattants des poids lourds se retrouvent à Arnhem (Pays-Bas) au stade GelreDome pour se disputer la ceinture de champion de la catégorie. Au-delà de cette ceinture, c'est l'impressionnante somme de 500 000 dollars promise au vainqueur du Glory. Cependant, pour espérer repartir avec le jackpot, il faut encore remporter les trois combats qui séparent les candidats du graal. Ainsi, on retrouve en quarts de finale le Français Sofian Laïdouni. Il sera opposé au champion en titre de la discipline Rico Verhoeven. Ce dernier est considéré comme le meilleur kick-boxeur de la planète. Mais en plus de cela, il évoluera à domicile devant un public acquis à sa cause.

Tant de données qui mettent le Français dans une position d'outsider. En termes de bilan, Sofian Laïdouni comptabilise actuellement 36 victoires dont 17 par KO, un nul et deux défaites. Son adversaire du jour en est à 60 victoires dont 15 par KO. Au moment de la pesée, Rico Verhoeven a vu un poids de 122,8 kg s'afficher sur la balance tandis que Sofian Laïdouni était à 104,5 kg.

Verhoeven vs Laïdouni : À quelle heure ? Sur quelle chaîne TV regarder le combat ?

Le Glory sera diffusé en France et en Belgique sur Dazn ce samedi 9 mars à partir de 19 h. Sans abonnement, il ne sera pas possible de regarder le combat.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut