Le profil des étapes de la Vuelta 2018 (1/3) #LaFlammeRouge

0
Crédit photo : lederailleur.com
Ligue 1

Le Tour d’Espagne 2018 s’élance aujourd’hui samedi 25 août de Malaga, pour trois semaines et en direction de Madrid. WeSportFr vous présente en trois épisodes le profil des étapes de la Vuelta 2018!

1è étape (samedi 25 août) Malaga : Un contre-la-montre court de 8 kilomètres dans les rues andalouses entre buildings à touristes et maisons blanches. Une épreuve contre le temps sans grande difficulté sinon la bosse du cinquième kilomètre. Pour un spécialiste du chrono.

Crédit photo : La Vuelta

2è étape (dimanche 26 août) Marbella / Caminito del Rey : On attaque fort la première étape en ligne avec trois cols. D’abord, en amuse-bouche bourratif dans le genre gougères ou cake au thon, les coureurs grimperont un col de 2è catégorie long de 10 kilomètres (Puerto del Ojàn). Ils s’enticheront ensuite d’un premier col de 3è catégorie, pour finir avec un second et la première arrivée au sommet de cette Vuelta 2018 (7 kilomètres d’ascension et un final à 600 mètres à 6% de moyenne).

Crédit photo la Vuelta

3è étape (lundi 27 août) Mijas / Alhaurin de la Torre : Une étape vallonnée, une arrivée à plat mais surtout la grimpette d’un col de 1è catégorie le Puerto del Machoño et après sa descente d’un raidard de 3è. De quoi dégoûter les sprinteurs (ou ce qu’il y a de gros mollets) et promettre cette étape aux baroudeurs ?

Crédit photo : La Vuelta

4è étape (mardi 28 août) Velez / Alfacar Sierre Alfaguara : Pour grimpeurs et puncheurs. 161 kilomètres, deux cols de 1è catégorie et une arrivée au sommet au terme du second à 1440 mètres. Pas de quoi faire la sélection entre les favoris, mais sûrement du spectacle avec des attaques et des contres.

Crédit photo : La Vuelta

5è étape (mercredi 29 août) Grenada / Roquetas del Mar : Dernière journée andalouse au départ de Grenade. Cette étape sera promise aux meilleurs descendeurs qui auront pris le meilleur sur le peloton au sommet de la dernière difficulté du jour (Alto el Marchal, 2è catégorie).

Crédit photo : La Vuelta

6è étape (jeudi 30 août) Huercal / San Javier Mar Menor : La première arrivée réservée aux sprinteurs. Les coureurs emprunteront les routes de la province de Murcia en passant notamment par Cartagena et La Union pour finir à San Javier, sur les berges de la mer fermée du Mar Menor.

Crédit photo : La Vuelta

7è étape (vendredi 31 août) Puerto Lumbreras / Pozo Alcon : Un parcours vallonné, pimenté de deux cols de 3 catégorie avec un final à 185 kilomètres qui aura probablement été délesté de ses gros mollets pour se régler entre baroudeurs.

Crédit photo : La Vuelta

8è étape (samedi 1er septembre) Linares / Almaden : Une étape aussi plate qu’un livre de Marc Lévy. Ah non pardon, le col de 3è catégorie grimpé au 82 kilomètre est un sommet que n’atteindra jamais la littérature des bons sentiments.

Crédit photo : La Vuelta

9è étape (dimanche 2 septembre) Talavera de la Reina / La Covatilla : LA BAGARRE ! Enfin on l’espère… Avec trois cols dans les 100 premiers kilomètres d’une étape qui en comptent 200, et une arrivée au sommet de la dernière difficulté classée hors-catégorie, on devrait assister à la première explication entre les meilleurs. Du moins pour ce qui est de la fin de l’étape. Avant, nous devrions assister à une série d’attaques d’hommes souhaitant s’échapper et marquer des points importants au classement de la montagne et pourquoi pas aller au bout d’une étape de prestige adjugée en haut de l’Alto de la Covatilla.

Crédit photo : La Vuelta

Rendez-vous lundi 3 septembre pour le programme de la deuxième semaine de course !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here