Rugby

Top 14 : le sprint final est lancé pour Clermont et Paris

Après d’innombrables péripéties covidiennes, les 14 équipes du championnat de France comptent enfin le même nombre de matchs joués. L’occasion de faire le point sur la situation au classement pour le Stade français et l’ASM Clermont, deux équipes sur le fil pour la qualification.

 

Il reste 7 journées de compétition pour obtenir son billet pour les phases finales. Clermont comme le Stade français se lancent dans un sprint final à haute intensité. Le championnat est tenu entre 10 points de la quatrième à la huitième place. La qualification reste envisageable pour tout le monde. C’est ce qu’indiquait Gonzalo Quesada en conférence de presse en milieu de semaine : “ On a toujours l’espoir d’être dans les six en fin de saison. Il sera important d’afficher un état d’esprit irréprochable. ” Pour le Stade français, une victoire à Jean-Bouin permettrait de toucher de plus près son rêve de qualification. 

Un objectif qui ne reste pour l’instant qu’un rêve, puisque la vie n’est pas toute rose pour les Parisiens ces derniers temps. La victoire bonifiée lors de la 19e journée face à Agen n’est pas représentative de la qualité de jeu de l’équipe. Les rencontres sont souvent décousues, ce qui ne permet pas aux partenaires de Kylan Hamdaoui de franchir un réel cap dans le jeu ces dernières semaines.

 

“Le mot d’ordre, c’est de continuer à y croire”

Plusieurs éléments prouvent cependant que les Parisiens sont capables de glaner une victoire contre l’ASM. Le positionnement de Jonathan Danty au centre est un renfort notable pour l’équipe. La puissance de l’international ne peut être que positive pour la ligne de trois-quarts. Hamdaoui, joueur cadre de l’effectif, parlait de la concentration préconisée en vue du match face à Clermont : ” On prépare ce match depuis trois semaines. Le mot d’ordre, c’est de continuer à y croire. ” Les locaux compteront également sur la puissance de leur troisième ligne pour résister aux assauts clermontois. Gaël Fickou, absorbé par le XV de France, est un grand des grands absents de cette rencontre, au même titre que Yoann Maestri, blessé.

Franck Azéma, de son côté, bénéficie d’un pack important pour ce déplacement. Fofana et Moala font la paire au centre alors que la charnière Parra-Lopez est reconduite. Devant, Clermont pourra compter sur les retours d’Alexandre Fischer et de Judicaël Cancoriet. Le premier s’est rétabli d’une mononucléose, le deuxième souffrait d’une commotion.

Les déplacements dans la capitale ne sont jamais simples pour les Jaune et Bleu. Une seule victoire à leur actif sur la pelouse de Jean-Bouin, c’était en 2019 (25-41). 

 

Une fin de saison marathon

Clermont devra se confronter aux cadors du Top 14 jusqu’à la fin de saison. Les Auvergnats devront affronter Lyon (7e ; 47 pts), le Racing 92 (3e ; 59 pts), Toulon (6e ; 52 pts), Toulouse (1er ; 66 pts), La Rochelle (2e ; 59 pts), sans oublier le derby face à l’éternel rival : Brive.

L’entraîneur Franck Azéma, qui vit son ultime saison sous les couleurs jaune et bleu, parle de ces matches à venir : “ Tous les matches qu’il nous reste seront à enjeu. ” Une victoire clermontoise ce samedi permettrait aux Auvergnats d’y voir plus clair pour la suite. L’objectif sera de consolider les acquis et engranger un maximum de confiance pour cette fin d’année, qui ne demande qu’à être palpitante. 

 

Dans la course à la qualification il n’y a plus de point à perdre pour les deux équipes. La lutte finale commence dès maintenant. Paris peut recoller au groupe des favoris, tandis que Clermont peut s’assurer une place de choix dans le top 4.

 

Crédit pour l’image mise en avant : ©N. Luttiau/L’Équipe

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire