Le Tour du Doubs pour Vliegen

0
Ligue 1

Alors que la chaleur accablait encore les coureurs il y a une semaine, c’est sous une température fraiche que l’épreuve s’est courue. Dans cette course mouvementé, c’est le coureur belge de la formation Wanty qui s’est imposé en solitaire. 

L’échappée du matin, une bataille de longue haleine 

Stéphan Javalet (DS de la formation Saint-Miche Aubert 93) nous l’avait annoncé au matin, cette échappée serait une échappée de costauds. Sortie dans les premiers cols de la journée, cette échappée fut malheureusement condamnée par sa composition. En effet, avec seulement 2 coureurs dans celle-ci, il y avait de fait un certain nombre d’équipes qui se sont trouvé un intérêt à rouler. C’est donc les formations Akrea-Samsic et AG2R qui ont derrière décidé de prendre la course en main.

Bien en jambe, Johan Le Bon et Biniam Ghirmay Hailu ont vite pris plus de cinq minutes d’avance sur ce peloton. Derrière les deux équipes ont vite compris que cette avance pourrait devenir dangereuse si elle venait à trop s’accroitre. C’est à 80 km de l’arrivée au pied la cote de Saint-Gorgon que les choses sérieuses ont commencé. En effet, on a notamment vu des coureurs comme Amaury Capiot attaquer. Derrière, dans la partie de transition entre la fin de cette ascension et le col de la République, on a vu un certain nombre d’attaques.

Le fin de course : Vliegen le plus malin 

Particulièrement malin, Loic Vliegen aura attendu jusqu’au bout pour produire son effort. Toutefois, la course n’aura pas attendu ce moment là pour se décanter. En effet, peu avant le col de la République un groupe de 4 est sorti pour revenir sur les 2 de devant. Dans ce quatuor on retrouvait notamment Fabien Lienhard de la formation Groupama-FDJ. Derrière le peloton, avec AG2R et Arkea, n’aura jamais laissé ce groupe prendre ses aises. Ensuite un nouveau coup est sorti avec notamment Morne Van Niekerk de la formation Saint-Michel Aubert. Malheureusement ce coup non plus n’aura pu aller jusqu’au bout et fut encore repris.

Alors que de nombreux coureurs ont tenté leur chance dans la montée du Larmont, Vliegen a placé son attaque à moins d’un kilomètre du sommet. Passé seul au sommet quelques mètres devant Hardy, Paret-Peintre et Ghirmay, le Belge s’est trouvé avec le champ libre pour la descente. Chirurgical dans cette dernière descente, le Belge a rapidement creusé un trou de 5” qui n’aura jamais été comblé. Derrière, Ghirmay règle Paret-Peintre qui complète le podium. Battu au sprint, Romain Hardy termine lui au pied du podium.

Les places d’honneur

Derrière, c’est un peloton relativement groupé qui s’est disputé les places d’honneur. Remporté par Alexender Kregier, ce sprint a donc défini la fin du top 10. Derrière l’Allemand, ce sont Maas, Leveau, Warlop, Planckaert et Maldonado qui complètent les 10 premières positions.

Au classement de la coupe de France, Vliegen revient donc avec ses 50 points sur la tête du général. Il y est en effet à égalité avec Cosnefroy, Coquard et Cerny tous trois vainqueurs d’une manche de coupe de France.

Auteure d’une belle course d’équipe, la formation Saint-Michel obtient donc un top 10 satisfaisant sur cette très belle édition du Tour du Doubs. La coupe de France continuera dès le week-end prochain avec le GP de Fourmies. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here