Le Tour du Limousin a choisi son vainqueur !

0
Ligue 1
Crédits photos : FGphotopgraphic

Indécis pendant 4 jours, spectaculaire et de haut-niveau, le Tour du Limousin a désormais choisi son vainqueur. Le suspens aura duré jusqu’aux derniers mètres et c’est Alessandro Fedeli qui s’offre la dernière étape. 

Tony Hurel remporte le classement des sprints 

Leader ex-aequo du classement des sprints intermédiaires, le coureur normand s’est glissé dans l’échappée ce matin. Son objectif est simple : remporter ce classement et offrir un deuxième maillot distinctif en deux ans à son équipe. Cet objectif, il l’a vite rempli en passant en tête des deux premiers sprints de la journée. Une fois ce maillot assuré il a pu continuer son échappée l’esprit tranquille.

Cependant, l’échappée ne s’est pas formée de suite. Prendre le large n’était en effet pas chose aisée au vu des ambitions de Jake Stewart. Comme il nous le confiait ce matin, l’Anglais avait les 3” de bonification dans le viseur. Il a donc demandé à son équipe de rouler. Au premier sprint, Stewart s’est imposé, et se replace à 2” du leader. Vini-Zabu-Ktm  se sent menacé et fait rideau. La bonne échappée se forme.

Une échappée qui a vu à plus de 40 km de l’arrivée le retour d’un autre français, Alexis Gougeard. Le normand sera d’ailleurs le dernier repris à un peu plus de 15 km de l’arrivée. Un retour qui a ravi le vainqueur du classement des sprints. Tony déclare en effet à notre micro : “Je suis forcément heureux de ramener ce maillot des sprints. Pour nous la semaine est réussie. On savait qu’on avait pas forcément les armes pour lutter avec les WorldTeams mais on a su tirer notre épingle du jeu“.

Martin Salmon conserve son maillot de meilleur grimpeur

Tombé hier, le jeune Allemand nous avait assuré sa confiance pour garder son maillot. Lucide et impliqué, ce dernier a fait le nécessaire pour s’assurer ce prix. En filtrant l’échappée et en allant chercher les points, Salmon s’est adjugé ce classement en toute sérénité.

L’étape pour Fedeli, le général pour Wackermann

Fedeli opportuniste

Au pays des Anglais, ce sont les Italiens qui ont fait la loi. Sorti à une petite dizaine de kilomètres de l’arrivée, Fedeli était accompagné du champion du Portugal (et ancien champion du monde) Rui Costa. Ce dernier n’avait pour sa part pas le même objectif. En effet, le coureur du team UAE était placé au général et a donc tenté son va-tout. Très fort, le coéquipier de Romain Combaud s’est calé dans la roue. Il a ensuite collaboré avec son compagnon d’échappée jusqu’aux deux derniers kilomètres.

Ces derniers hectomètres, le vainqueur du jour les raconte à notre confrère du Populaire du Centre.” Je suis arrivé au tour du Limousin avec de bonnes jambes. Je préfère quand il fait moins chaud comme aujourd’hui, je voulais faire une belle étape. Je suis arrivé avec un grand champion (Rui Costa) donc remporter l’étape est vraiment une belle chose. Il voulait le général, moi j’ai fait ma course, mon but c’était de gagner l’étape. L’an passé j’ai gagné une étape en Croatie mais celle-ci est peut être ma plus belle victoire. Ce succès va me donner de la confiance“.

Wackermann remporte le général au courage

Longtemps en difficulté, le leader du général s’est accroché au courage. En effet, ses dix derniers kilomètres, il les a passé au gouvernail. Toutefois, être dernier de son groupe n’est pas synonyme d’être le prochain décroché, Guillaume Martin en témoignera. Bien qu’en sursis une large partie de ce final, le porteur du maillot de leader n’a jamais craqué. S’il n’a pas disputé le sprint pour la troisième place qu’a remporté Joël Suter, (ancien maillot jaune) il a bien fini dans ce groupe. Avec seulement 5” de retard sur le Portugais et 6” perdues par le jeu des bonifications, l’Italien remporte ce tour du Limousin pour 2” sur Stewart et 4” sur Costa.

Jake Stewart prend rendez-vous avec l’avenir

Meilleur jeune et dauphin de Wackermann, le jeune Anglais a parfaitement profité de l’opportunité qui lui était donnée pour briller. Deuxième de deux étapes et animateur de ce Tour du Limousin avec son équipe, le coureur de Coventry s’est révélé au grand public sur l’épreuve. Il nous confiait son sentiment sur la course après l’arrivée de l’étape : ” C’est vrai qu’aujourd’hui c’était un temps pour moi, bien plus qu’hier. Je suis très content de ma semaine. Dans le final je n’avais tout simplement pas les jambes pour faire mieux. L’équipe était bien autour de moi et m’a vraiment aidé mais je pense qu’il m’en manquait tout simplement un peu. L’étape a été dure tout du long je pense que cela a un peu pesé dans mes jambes“.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here