Les équipes de légende : FASSA BORTOLO 2003

0
Ligue 1

En quelle année allons-nous cette-fois ? Indice : Andrei KIVILEV nous quitte tragiquement, le tour de France fête ses 100 ans. Eh oui, 2003 et son été caniculaire ! Pour cette saison, ma dream team est italienne, je suis sous le charme de FASSA BORTOLO.

 

Créée en 2000, cette formation ne sort jamais du top 3 des équipes mondiales. Elle truste les victoires sur les classiques et autres courses d’un jour, se distingue sur les étapes des grands tours. En 2003, l’effectif compte plus d’étoiles qu’un palace ; celle qui brille le plus se nomme Alessandro PETACCHI. Avant d’attaquer cette nouvelle saison, l’italien est triple vainqueur d’étape sur la Vuelta et va affronter l’élite des sprinters sur les grands tours. Michele BARTOLI répondra présent sur les profils accidentés, ayant notamment deux titres à défendre sur l’Amstel gold race et le tour de Lombardie. Meilleur jeune du Tour 2002, Ivan BASSO vise le général sur la grande boucle du centenaire, et pourquoi pas bousculer Lance ARMSTRONG et Jan ULLRICH sur le podium. FASSA BORTOLO pourra compter sur Matteo TOSATTO dans les semi-classiques italiennes. Le trofeo Matteotti, la coppa Bernocchi et surtout la coppa Placci sont ses courses favorites. Kim KIRCHEN, Sergueï IVANOV ou encore Marco VELO font également partie de l’effectif. Francesco CASAGRANDE, Fabio BALDATO et Serhiy HONCHAR sont partis à l’intersaison, deux jeunes arrivent : Fabian CANCELLARA et Filippo POZZATO. Parmi les autres recrues, le vainqueur de la Vuelta Aitor GONZALES, le champion du monde espoir Francesco CHICCHI et Guido TRENTI. Licencié suite au « blitz du Giro 2001 » Dario FRIGO est de retour chez FASSA BORTOLO.

L’année commence mal avec le décès de Denis ZANETTE au mois de janvier. Cependant les victoires viennent rapidement, l’occasion de rendre hommage au coéquipier trop tôt disparu. POZATTO, FRIGO et PETACCHI sont les hommes forts du début de saison. Ce trio cumule douze succès sur les deux premiers mois de compétition. Super Pippo (POZATTO, pas INZAGHI) remporte notamment Tirreno-Adriatico, tandis que Dario FRIGO s’offre la semaine catalane. C’est en France, en Espagne et à domicile que l’équipe italienne collectionne les victoires mais c’est un flop sur les flandriennes et ardennaises. Quickstep et Lotto sont intraitables sur les grandes classiques, FASSA BORTOLO est plus discret, les top 10 étant rares sur le circuit de la coupe du monde. Au printemps, Alessandro PETACCHI garde la forme, il signe deux victoires d’étape sur le tour d’Aragon et surtout six victoires d’étape sur le Giro. FRIGO et GONZALES gagnent une étape chacun sur ce même Giro. Parallèlement, Fabian CANCELLARA brille sur les chronos. Il est d’abord lauréat à domicile du prologue du tour de Romandie, puis gagne le contre la montre du tour de Belgique et enfin le prologue du tour de Suisse.

Avant de participer au tour de France, FASSA BORTOLO compte déjà vingt neuf victoires depuis le début de la saison (dont onze pour l’unique PETACCHI). La première semaine du Tour est celle du sprinter italien ; Alessandro PETACCHI  y gagne trois étapes avant de quitter le Tour. Six des neuf coureurs de la FASSA quittent la grande boucle en arrivant dans les Alpes à cause d’un virus. Ivan BASSO finit le tour en compagnie de Marzio BRUSEGHIN et Dario CIONI. Sur les champs, BASSO est 7ème au général. De retour à la compétition, PETACCHI renoue avec le succès en gagnant deux étapes sur le tour des Pays-Bas, puis triomphe dans cinq étapes sur le tour d’Espagne. Le score est exceptionnel, trois grands tours, quatorze victoires d’étape pour celui qui est surnommé Ale-Jet. 2003 se termine en fanfare, Michele BARTOLI concluant l’année en conservant son titre sur le tour de Lombardie, seul monument que notre dream team remporte cette année là.

Avec cet effectif extraordinaire, FASSA BORTOLO est numéro un mondiale et vainqueur de presque cinquante succès cette saison là. 3ème au classement UCI, Alessandro PETACCHI termine l’exercice avec vingt et une victoires. Seule ombre au tableau, l’équipe rate les rendez-vous de la coupe du monde.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here