Les hommes de l’ombre : Rudy MOLARD

0
Ligue 1
Crédit photo : FGphotographic

C’est un coureur important dans le dispositif de Groupama-FDJ, souvent dans l’ombre de Thibaut PINOT, mettons en lumière aujourd’hui un de ses précieux équipiers : Rudy MOLARD.

Fiche technique

Né le 17-09-1989 à Gleizé (Rhône) – 1,78 m / 65 kg

Professionnel depuis 2012

2 victoires chez les professionnels (1 en world tour) – Porteur du maillot rouge (leader) du tour d’Espagne

Un garçon plein d’avenir

Rudy MOLARD est issu d’une longue lignée de coureurs cyclistes, son arrière grand-père Louis BONNEFOND était même professionnel. Rudy accompagne son père sur les courses le dimanche, puis à l’âge de 12 ans, il signe sa première licence au CC Chatillon sur Chalaronne. Au cours de son adolescence, le jeune Rhodanien commence à se faire un nom dans sa région, les clubs formateurs s’intéressent à lui. A 18 ans il entre dans une toute autre dimension en rejoignant le CR4C Roanne, ce qui lui permet de prendre part aux “bonnes” épreuves du circuit amateur. Sous les couleurs de ce club, il remporte les 2ème et 3ème étapes du triptyque de la Vallée de l’Ance. Le jour de ses 21 ans, le natif de Gleizé porte pour la première fois en compétition le prestigieux maillot de l’équipe de France (espoirs) en représentant son pays sur le tour de Moselle. S’il se classe 12ème, il retient surtout avoir contribué pleinement à la victoire de son leader Arnaud DEMARE.

Le mois suivant, il est annoncé officiellement en direction du prestigieux CC Etupes, Julien PINOT est son nouvel entraîneur. L’année 2011 commence de la meilleure façon dans son nouveau club, puisqu’il triomphe dans le trophée de l’Essor, manche du célèbre Essor Basque. Rudy MOLARD salue le professionnalisme d’un club toutefois amateur, et reconnait que l’arrivée dans cette nouvelle structure lui est profitable. De nouveau sélectionné en équipe de France, Rudy signe sa première victoire en bleu, il gagne en Italie une étape de Toscane-terre de cyclisme. Les bons résultats sont réguliers ce qui incite l’équipe professionnelle Cofidis à lui proposer un contrat de stagiaire qui débute au 1er août. L’essai est transformé, à l’issue de la période dite stagiaire, notre Rhodanien passe professionnel en fin d’année.

Professionnel chez Cofidis

Pour cette première saison « pro », il évolue aux cotés de Samuel DUMOULIN, David MONCOUTIE, Rein TAARAMAË entres autres. L’aventure commence difficilement en raison d’une mononucléose, cependant, une fois soigné, Rudy retrouve de bonnes sensations. Son ascension du col de l’Ospédale lors du critérium international lui laisse un bon souvenir. La même année, à 22 ans, il participe à son premier grand tour : la Vuelta. Moins prestigieux, le tour du Gévaudan lui permet de se démarquer, le néo-pro termine 3ème du général. Le bilan est positif sur ce premier exercice professionnel, tout laisse penser qu’une belle carrière se dessine. Dans les rangs de Cofidis, 2015 sera son meilleur millésime. Rudy MOLARD gagne la 3ème étape du tour du Limousin ce qui lui permet de conclure l’épreuve sur podium du classement général. L’histoire prend fin à l’issue de l’année 2016 entre MOLARD et Cofidis.

Nouveau départ avec FDJ

Pour s’illustrer sur un grand tour, Thibaut PINOT constitue au fil des saisons sa garde rapprochée,  déjà formée de Jérémy ROY, Steve MORABITO et Sébastien REICHENBACH. Le transfert dans l’équipe chère à Marc MADIOT semble être une évidence, Rudy retrouve en 2017 son entraineur du CC Etupes, Julien PINOT, le grand frère de son nouveau leader. Les cinq coureurs s’engagent sur la 100ème édition du Giro avec quatre autres équipiers. Sous la direction d’Yvon MADIOT, FDJ réalise un bon tour d’Italie, PINOT se classe 4ème et gagne dans les Dolomites à Asiago. Sur le plan individuel, Rudy MOLARD signe une très belle 8ème place dans la flèche Wallonne, terminant dans le groupe des favoris.

Son talent lui permet de se mettre en évidence la saison suivante. D’abord en concluant 3ème des tours de la Provence et du Haut-Var, puis en s’offrant la 6ème étape de Paris-Nice. 2018 est son année, pendant quatre jours, il porte le maillot de leader du tour d’Espagne. Rudy MOLARD montre qu’il est capable de prendre ses responsabilités lorsque l’équipe en a besoin. Il réalise un bon Paris-Nice en 2019, terminant 7ème à 3’02’’ d’Egan BERNAL. Il fait également un bon tour de Lombardie, classé 10ème à 50’’ de Bauke MAULLEMA. Il connait sa place dans le dispositif FDJ et se mue en équipier solide, c’est un atout primordial auprès de Thibaut PINOT dont il est d’ailleurs le compagnon de chambre.

https://www.youtube.com/watch?v=1j35kICUQx4&t=126s

https://www.youtube.com/watch?v=U_Fh48JytYE

Cette année 2020 avait bien débuté, sur un Paris-Nice amputé, PINOT est 5ème, MOLARD 7ème. Lorsque la saison pourra enfin reprendre, quel sera le programme de Rudy pour les mois restants ? On peut penser qu’il se focalisera sur le tour de France pour soutenir un PINOT revanchard. Souhaitons lui en parallèle de pouvoir triompher sur une classique ou semi-classique, il en a le potentiel.

Retrouvez Rudy sur les réseaux sociaux : @Rudymolard (twitter) rudymolard89 (instagram)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here