Cyclisme

L’Omloop Het Nieuwsblad, un pur lancement

Dans une saison 2021 raccourcie d’un mois avec l’absence de nombreuses courses de début de saison notamment sur les terres australiennes et sud-américaines, l’Omloop Het Nieuwsblad, première vraie classique de la saison vient entamer un calendrier de reprise et nous offrir un spectacle très aléatoire. 

Un parcours “classique”

Le parcours de cette édition 2021 est le même que celui emprunté en 2019. 13 monts à escalader dont 4 pavés auxquels il faut ajouter 9 secteurs pavés groupés sur 91 kilomètres. Un parcours exigent d’entrée pour les spécialistes des flandriennes.

Si visuellement, il est difficile à comprendre, le parcours emprunte une première partie indiquée par la couleur verte sur la carte, jusqu’à Oudenaarde, où la course devrait être calme hormis une éventuelle bagarre pour prendre une échappée. Le peloton prendra alors le tracé orange d’Oudenaarde à Brakel avec le début des hostilités notamment à mi-course (201 kilomètres à parcourir) puisque du Katterberg au kilomètre 102 au kilomètre 172 avec l’Elverenberg, il y aura 9 ascensions et 7 secteurs pavés en 70 kilomètres, de quoi faire un écrémage pour ne garder qu’un petit groupe de favoris dans la partie rouge qui aura débutée au kilomètre 138 après Brakel pour rejoindre Ninove, 201 kilomètres depuis le départ de Gent. Ce petit groupe qui aura passé les 70 kilomètres intenses du circuit se retrouvera pour une explication finale dans le mythique enchaînement Mûr de Grammont – Bosberg dans les 20 derniers kilomètres de course.

La start-list

Une start-list solide voire très solide pour ce stade de la saison. Le champion du monde Julian Alaphilippe aura à coeur de montrer qu’il peut confirmer sa grande forme de l’automne dernier avant sa chute sur le Tour des Flandres alors qu’il était en course pour s’imposer. Ses deux compagnons de l’époque, Wout Van Aert et Mathieu Van der Poel n’étant pas présents, Alaphilippe fait déjà figure de favori, lui qui a fait bonne impression pour sa reprise sur le Tour de la Provence en finissant deuxième du général derrière Ivan Sosa et devant Egan Bernal. Attention toutefois, l’expérience de coureurs comme Stuyven, Gilbert ou Terpstra pourraient venir mettre à mal la fougue du français. Une chose est sûre, la course risque d’être palpitante, comme toujours dans les classiques de début de saison.

Le palmarès 

L’an dernier justement, c’est Jasper Stuyven qui s’était imposé à Ninove après s’être offert le scalp d’Yves Lampaert au sprint, ce dernier devrait se muer en équipier pour Alaphilippe tout comme Florian Sénéchal, à moins que la course ne leur laisse l’opportunité de partir dans un raid solitaire. Un autre vainqueur sera d’ailleurs dans les rangs de la Deceuninck : Zdenek Stybar vainqueur en 2019. Parmi les habitués, Philippe Gilbert et Greg Van Avermaet, double vainqueurs seront eux bien alignés, il sera d’ailleurs intéressant de voir comment se comporte le champion olympique en titre dans sa nouvelle équipe pour sa première classique avec l’équipe AG2R Citröen.

Toutes les réponses à ces questions seront données demain, aux alentours de 16h45 pour l’arrivée de cette édition 2021 du circuit de l’Omloop Het Nieuwsblad.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire