Judo

Masters de Budapest (Judo) : De l’or et de l’argent pour nos français !

Les Masters de Budapest ont débuté ce vendredi 4 août avec l'entrée en lice de trois catégories pour les femmes et deux chez les hommes. Nos françaises ont brillé pendant ce premier jour de compétition tandis que les hommes n'ont pas eu la réussite espérée.

Masters de Budapest : Résultats du vendredi 4 août 2023

Succès garantis chez les françaises

Amandine Buchard et Astrid Gneto avaient à charge de représenter les femmes françaises dans la catégorie des -52 kg, ce qu'elles ont fait brillamment. Lauréate de la médaille de bronze aux Championnats du monde de Doha au mois de mai dernier, Amandine Buchard a décroché l'or cette fois-ci, aux Masters de Budapest en s'imposant contre la numéro 1 mondiale, Distria Krasniqi (Kosovo) au bout du golden score. Malheureusement, Astrid Gneto a dû sortir dès le premier tour face à Estrella Lopez Sheriff(Espagne).

Sarah Léonie Cysique et Priscilla Gneto ont incarné les couleurs françaises chez les -57 kg. Sarah Léonie Cysique, quart de finaliste lors des Mondiaux de Doha s'est inclinée face à Jessica Klimkait (Canada) au golden score après avoir notamment battu la double championne du monde Daria Bilodid (Ukraine) et la double vice-championne du monde Haruka Funakubo (Japon). Priscilla Gneto, elle s'est battue pour la médaille de bronze, mais à dû s'incliner face à Haruka Funakubo (Japon) au golden score.

Pas de réussite pour nos françaises dans la catégorie des -52 kg, Blandine Pont s'incline dès son entrée en lice à cause des pénalités subies durant le golden score face à Laura Martinez Abelenda (Espagne). Mélanie Vieu, sort au premier tour par Zongying Guo (Chine).

À lire aussiJudo – Masters Budapest 2023 : Programme complet, Chaîne TV et engagés

Les hommes : tous battus

Nos trois français représentant la catégorie des -60 kg, Luka Mkheidze, médaillé de bronze aux derniers Jeux Olympiques et Romain Valadier Picard sortent tous les deux au second tour de la compétition tandis que Cédric Révolu a perdu dès le premier tour. Luka Mkheidze a dû faire face à Balabay Aghayev (Azerbaïdjan) aux pénalités. Pour ce qui est de Romain Valadier Picard, il s'incline face à celui qui sera médaillé d'or de la catégorie, Ryuju Nagayama (Japon). Enfin, Cédric Révolu quitte la compétition dès le premier tour suite à son opposition face à Nurkanat Serikbayev (Kazakhstan).

Pas de réussite non plus chez les -66kg, avec Walide Khyar qui s'incline au second tour du tournoi, battu par Matteo Piras (Italie). De même pour Daikii Bouba qui dit au revoir à la compétition au même stade que son compatriote, obligé de s'incliner face à Bogdan Iadov (Ukraine). Pour finir, Maxime Gobert perd sa première opposition contre Radu Izvoreanu (Moldavie).

Masters de Budapest : Résultats du samedi 5 août 2023

Clarisse Agbégnénou décroche le bronze

Notre championne olympique tricolore visait l'or dans sa discipline (-63 kg). Elle devra se contenter de sa médaille de bronze obtenue ce samedi 5 août en fin d'après-midi. Elle faisait face à Miku Takaichi (Japon) en demi-finale. Notre française a dü s'incliner au golden score après 9'04” d'effort. Elle sera posée à Renata Zachova (République tchèque) dans son combat pour obtenir la médaille de bronze. Elle réalise un match propre et parfait lui permettant de monter sur la 3è marche du podium. Clarisse Agbégnénou était de retour à la compétition après avoir décroché son sixième titre mondial à Doha et à sa pause maternité. Elle obtient ainsi la troisième médaille française dans ces Masters de Budapest 2023.

Notre championne d'Europe 2020, Margaux Pinot, avait pour tâche de représenter les couleurs de la France dans les -70 kg. Dès le second tour et après huit minutes de combat, ses rêves de médaille s'envolent prématurément dans la compétition face à Tsunoda Roustant (Espagne).

Les hommes, toujours à la recherche d'une médaille

Benjamin Axus, seul homme français à concourir ce samedi 5 août 2023 n'a pas réussi à prendre place sur le podium. A peine une minute (52″) de combat dans le golden score du second tour, Benjamin Axus réalise un uchi-mata que son adversaire, Gjakova (Kosovo) esquive, le français effleure le tatami, chose interdite dans le règlement. Ayant reçu deux pénalités auparavant, ce nouveau manquement au règlement lui est fatal, il est disqualifié (hansoku-make). Il quitte la compétition dès son premier combat, n'étant pas repêché. Aucun homme français n'a encore été médaillé durant ces Masters de Budapest 2023.

Masters de Budapest : Résultats du dimanche 6 août 2023 :

Madeleine Malonga, vice-championne olympique 2020 parvient à se hisser sur la seconde marche du podium. Elle se défait successivement de Nathalie Powell (Angleterre), Rika Takayama (Japon), Hyunji Yoon (Corée du Sud) puis sa compatriote, Fanny-Estelle Posvite en demi-finale. Le duel tourne à l'avantage de Madeleine Malonga qui file en finale. Elle retrouve la favorite de la catégorie, la championne du monde en titre, Inbar Lanir (Israël). La française se fait surprendre et doit s'incliner, donnant le titre à l'israélienne. Madeleine Malonga obtient ainsi sa troisième distinction dans la compétition, après l'or en 2019 et déjà, l'argent en 2017.

L'autre française de la catégorie, Fanny Estelle Posvite (31 ans), battue face à sa compatriote en demi-finale, s'oppose à Lieke Derks (Pays-Bas) dans la petite finale. Elle parvient à se défaire de son opposante et monte sur la troisième marche du podium. Elle est de nouveau récompensée  après avoir obtenu l'or aux Masters en 2019.

Dans la même catégorie, Audrey Tcheumeo termine à la 7è position et Chloé Buttigieg est défaite au second tour face à la futur vainqueur du tournoi, Inbar Lanir.

Dans la catégorie des +78 kg, la grande favorite était la française Romane Dicko (23 ans). Elle parvient à se hisser en finale et fait face à sa compatriote Julia Tolofua (26 ans) à Budapest. Romane Dicko emporte ce duel franco-français contre son amie dans la vie. Elle remporte ainsi, pour la troisième fois de suite la médaille d'or. La médaille de bronze olympique à Tokyo prend une sérieuse option sur la qualification pour les Jeux Olympiques de Paris, en 2024. Julia Tolofua s'incline face à son amie aux pénalités (3-1). Elle perd un peu de terrain pour obtenir le seul billet qualificatif dans leur catégorie pour les Jeux Olympiques qui arrivent à grand pas. Julia Tolofua n'est tout de même battue de part son titre de vice-championne du monde au Qatar alors Romane Dicko avait perdu dès son entrée en lice en tant que championne du monde en titre.

Chez les hommes, enfin une distinction !

Ce dimanche 6 août 2023, chez les hommes, la France n'est représentée que dans la catégorie -90 kg par Alexis Mathieu et Axel Clerget. perd son duel au 1er tour face à Jakhongir Mamatrakhimov (Ouzbékistan). Déjà finaliste l'an dernier à Jérusalem, Alexis Mathieu se hisse à nouveau dans le bloc final à Budapest. Il doit faire face à Christian Parlate (Italie) qui déclare française. Notre français obtient donc la médaille de bronze et monte sur la troisième marche du podium.

 

 

 

Remi Depres

Uniquement le Racing Club de Lens !

Dernières publications

En haut