Mercato : le tableau des transferts en Top 14 et Pro D2

0
Ligue 1

Quelques jours avant le début des traditionnels matches amicaux de pré-saison, les clubs de Top 14 et de Pro D2 ont désormais une idée précise des joueurs qui vont composer leur effectif pour la saison 2020-2021. Si certaines cellules de recrutement se sont montrés plus actives que d’autres, le marché a globalement été agité à tous les étages. 

 

Top 14 : des stratégies différentes et des défenses qui risquent de grincer des dents

Si les “petits” tels qu’Agen ou encore Bayonne n’ont pas chômé sur le marché des transferts, en recrutant respectivement des joueurs de métiers comme Jean-Marcelin Buttin, Camille Gérondeau ou Tevita Railevu côté agenais et Maxime Lafage, Gaëtan Germain ou John Ulugia côté bayonnais (pour compenser un nombre de départs importants au sein du club basque), les grosses écuries ont elles aussi été au rendez-vous, et ce malgré les difficultés financières liées à la crise procurée par la pandémie de Covid-19. De Matsushima à Clermont à Ben Lam à Bordeaux, en passant par Vincent Rattez à Montpellier ou encore Kurtley Beale au Racing, les défenses sont averties : elles risquent de toujours plus souffrir tout au long de cette nouvelle saison.

Ben Lam s'engage à l'UBB - Toutes les actus - Union Bordeaux ...
Crédit photo : UBB

Si des clubs comme le Racing semblent avoir fait le choix de miser sur la continuité, en prolongeant notamment un bon nombre de ses cadres, d’autres comme le Castres Olympique, Lyon ou La Rochelle devront composer avec un effectif chamboulé, qui aura tout à prouver. Le Stade Français Paris et Pau devront quant à eux se relancer.

Retrouvez le tableau des transferts de chaque club du Top 14 ici.

 

Pro D2 : refuge d’anciens du Top 14, Biarritz très actif

Au-delà du feuilleton concernant le potentiel rachat du club de Béziers par des investisseurs émiratis, qui aurait pu fortement influencé le mercato du club héraultais, d’autres clubs de deuxième division ont particulièrement fait parler d’eux sur le marché. C’est le cas par exemple du Biarritz Olympique, auteur d’un recrutement aussi quantitatif que qualitatif, avec la signature de joueurs comme Francis Saili (Ailier, N-Z, Harlequins, 2022), François Da Ros (Talonneur, FR, Brive, 2022), Gilles Bosch (Ouvreur, FR, Carcassonne, 2023), Ushangi Tcheishvili et Luka Azariashvili (Piliers, GEO, Prêt Montpellier, 2021), Brieuc Plessis-Couillaud (Centre, FR, La Rochelle, 2023), John Dyer (3e ligne, FID, Racing 92, 2023) ou encore Henry Speight (Ailier, AUS, Reds, 2022).

Crédit photo : Minute Sports

Quelques équipes ont de leur côté réussi à réaliser de bons coups, en attirant des joueurs expérimentés provenant de l’échelon supérieur. On peut citer les cas de Vannes, qui a récemment officialisé la venue d’un Nick Abendanon (arrière, ex-Clermont) qu’on pensait fini pour le rugby à haut niveau, de Valence-Romans avec le recrutement de Jody Jenneker (talonneur, ex-Castres), de Grenoble et de Rouen avec les signature respectives de Timoci Nagusa (ailier, ex-Montpellier) et de Carl Fearns (troisième ligne, ex-Lyon) ou de Perpignan, qui a enrôlé Ben Volavola (ouvreur) en provenance du Racing 92.

Le championnat de Pro D2 devrait assurément ressortir plus fort de cet été mouvementé, qui a vu de nombreuses transactions aboutir malgré le contexte (même si plusieurs avaient déjà pu être réglées avant l’arrêt des championnats). Ce qui est sur, c’est que cette saison 2020-2021 s’annonce à nouveau palpitante, avec un niveau moyen toujours plus élevé, qui devrait selon toute vraisemblance ravir les amateurs.

Retrouvez le tableau des transferts de chaque club de Pro D2 ici.

 

Grégoire Allain

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here