Milan-San Remo : Kwiatkowski vainqueur après un final époustouflant

1

Michal Kwiatkowski a remporté cet après-midi au sprint la mythique course Italienne Milan-San Remo

Il devance Peter Sagan pourtant grand favori de l’épreuve et l’intenable Julian Alaphilippe. Retour sur cette course d’anthologie.

Le Milan-San Remo est la course la plus longue de la saison. Fort de ses 291km, elle fait partie des courses les plus attendues de l’année.

Moins rapide que les autres sprinteurs en cas d’arrivée massive, Peter Sagan est sorti dans la dernière ascension. Seul Michal Kwiatkowski et Julian Alaphilippe ont réussi à le suivre jusqu’au sprint final.

Après plus de 7 heures d’effort, c’est donc le coureur de la Team Sky, Michal Kwiatkowski a déjoué les pronostics en venant coiffer sur la ligne le favori de l’épreuve Peter Sagan. Rappelons que le Polonais avait gagné deux semaines plus tôt la classique de la Strade Bianche. Après une année 2016 décevante le revoilà donc en très grande forme et réalise l’un de ses plus beaux débuts de saison.

Le coureur Norvégien Alexander Kristoff à quant à lui régler le sprint du peloton et prend la 4ème place terminant à 5 secondes des 3 hommes de tête.

Peter Sagan deuxième 

Fort de deux victoires d’étapes sur le Tirreno-Adriatico la semaine dernière Peter Sagan faisait état de grand favori lors de cette édition du Milan-San Remo. En lançant le sprint final très tôt, on a bien cru que le champion du monde en titre allait s’octroyer une nouvelle course de prestige à son palmarès. C’est dans les tout derniers hectomètres que Michal Kwitkowski à dépasser le champion du monde en titre sur le fil au terme d’un suspense insoutenable et fantastique.

Du côté des Français 

Egalement en forme au départ de l’épreuve le Français Julian Alaphilippe a confirmé tout le bien que l’on pense de lui en prenant la 3ème place finale. Très en vue lors du dernier Paris-Nice le coureur de la Quick-Step Floors montre qu’il faut compter sur lui en ce début de saison.

Le tenant du titre et coureur de la FDJ Arnaud Démarre n’a pu faire mieux qu’une 6ème place finale.

Du côté de la Cofidis, le Vosgien Nacer Bouhanni doit se contenter de la 8ème place finale.

Tristan MURET.

Ligue 1

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here