Une fin de saison et des questions

0
Rugby - Top 14
Crédit : La Provence

Fini les rumeurs sur les différentes possibilités envisagées pour la fin de saison inachevée. Ce jeudi, la LNR a officialisé la fin de la saison de Top 14 et Pro D2, mais quelques points restent encore à éclaircir.

Alors que certains parlaient récemment d’une possible reprise de la saison fin août avec des barrages pour sacrer un champion, la Ligue Nationale du rugby a aujourd’hui mis fin à ces rumeurs. Cette décision aurait été prise hier soir lors du Bureau de la Ligue avec Roxanne Maracineanu, ministre des sports. La saison 2019-2020 ne reprendra donc pas.

 

L’UBB champion de France ?

Une des questions majeures qui se pose est celle de la distribution éventuelle du titre de champion de France. Le président de l’UBB, premiers après la 17ème journée, avait déclaré qu’ils ne réclameraient pas de Bouclier de Brennus. On se dirige donc vers une saison sans champion.

https://images.sudouest.fr/2020/01/24/5e2b00d066a4bda61bae5f05/widescreen/1000x500/l-ubb-tentera-de-decrocher.jpg

 

Qui sera européen ?

C’est sans doute le point qui va amener le plus de débats. Habituellement, les 6 premiers de la phase régulière sont qualifiés pour la Champions Cup. 7ème à un point du 6ème au moment de l’arrêt de la saison, le Stade Toulousain est donc en danger. Le champion de France en titre avait proposé de qualifier 8 équipes au lieu de 6 pour disputer la prochaine édition à 24 plutôt qu’à 20. Une proposition rejetée par l’EPCR. Reste donc deux possibilités : qualifier les 6 premiers au 12 mars ou bien réaliser des barrages opposants La Rochelle à Montpellier et Toulouse à Clermont.

A lire aussi : Quand l’Angleterre est devenue la première équipe du Nord championne du monde

Et en Pro D2 ?

Pour finir, il reste le problème des promus à régler. Le Stade Français, lanterne rouge, est déjà assuré de rester dans l’élite. Mais Colomiers et Perpignan, auteurs d’une très bonne saison en Pro D2 espèrent pouvoir être promu en Top 14. Cette possibilité entraînerait un Top 16 la saison prochaine mais ne semble pas privilégiée. Cependant, le championnat de deuxième division pourrait passer de 16 à 18 équipes en accueillant Massy et Albi. C’est en tout cas le souhait de Bernard Laporte, président de la FFR. La majorité des présidents semblent cependant opposée à cette éventualité.

 

Après l’annonce de la fin de cette saison, décision attendue depuis mardi, quelques sujets restent donc à régler. De nouvelles réunions entres les instances et les présidents de clubs devraient avoir lieu dans les prochaines semaines pour finir de déterminer les dernières variables et préparer au mieux la saison prochaine.

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here