Rugby

Paolo Garbisi, arrivée en terre promise ?

Tout juste arrivé en tant qu’espoir, l’international italien de 21 ans espère bien élever son niveau de jeu sous les ordres de Philippe Saint-André. Étant déjà une pièce maîtresse de l’effectif de Franco Smith au sein de la Squadra Azzura, deviendra-t-il indispensable à Montpellier ?

Parcours d’une étoile montante

C’est en seulement trois ans à haut niveau que Paolo s’est illustré. Ayant évolué uniquement en Italie, son expérience en France sera une toute nouvelle aventure pour le jeune joueur. Après un passage d’un an au Rugby Mogliano 1969, Garbisi a alterné entre le Petrarca Rugby et le club de Trévise, club avec lequel il a remporté la Rainbow Cup contre les Bulls sud-africains (35-8).

Puis, c’est finalement Montpellier qui va mettre la main sur le jeune espoir de 21 ans. Malgré peu de temps de jeu, notamment à Trévise (12 matchs joués), ses statistiques sont plus que correctes (129 points et 11 titularisations). Sa régularité ainsi que sa vision de jeu lui ont permis de taper dans l’œil du staff du MHR.

Pour ce qui est de la sélection nationale, Garbisi a été convoqué dès ses 20 ans, une grande surprise pour le jeune joueur : “Quand j’ai reçu l’appel, j’étais très surpris mais dans le même temps très heureux parce que mon plus grand rêve, celui d’atteindre l’équipe nationale, devenait réalité. Je ne pensais pas l’atteindre dès cet âge-là” (source : lerugbynistere.fr). Bien aidé par la blessure de Tomaso Allan, il a débuté la rencontre contre l’Irlande titulaire et inscrit l’un des plus beaux essais du dernier Tournoi des 6 Nations, en enfumant la défense du XV du Trèfle.

Malgré une prestation en-dessous du lot contre la France, Garbisi a impressionné Franco Smith, puisque sur les 10 matchs disputés par l’ouvreur italien en sélection, il a commencé les 10 en temps que titulaire.

Gare à la concurrence

Garbisi le sait, de nombreux espoirs reposent en lui. Porte-drapeau d’une nouvelle génération de joueurs italiens qui gagnent des matchs, comme ce fut le cas lors du dernier Tournoi des 6 Nations U20, la pression se fait sentir. Que ça soit Garbisi ou d’autres comme Stephen Varney (19 ans) ou Jacopo Trulla (20 ans), l’avenir du rugby italien est entre leurs mains.

C’est l’une des raisons de sa signature dans l’Hérault, cette volonté de s’améliorer, d’accumuler de l’expérience. Nul doute qu’aux côtés de joueurs comme Handré Pollard, le jeune Italien devrait vite en prendre. Cependant, avec 4 ouvreurs (Garbisi, Pollard, Darmon et Foursans-Bourdette), une place de titulaire sera difficile à aller chercher. Paolo Garbisi en est conscient, il devra “essayer d’être prêt chaque fois qu’il aura la chance de jouer” (source : lerugbynistere.fr).

Étudiant en droit la semaine et international les weekends, celui que l’on compare à Diego Domínguez arrive en France pour relever un défi de taille. En espérant que le jeune joueur sera à la hauteur de ce dernier.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire