Cyclisme

Paris – Roubaix : La vie sans Boonen et Cancellara

Ce dimanche sera le premier Paris-Roubaix sans Tom Boonen, quadruple vainqueur de la doyenne des classiques et Fabian Cancellara, triple vainqueur de l'épreuve.

Une page d'histoire se tourne

Sur les 12 dernières éditions, l'un des deux hommes a été sur le podium lors de 10 des 12 courses. C'est dire le légendaire combat que se livre les deux hommes. Une lutte des grands instants qui éclipse des victoires exceptionnelles telles que celles de Niki Terpstra, de Matthew Hayman. Malgré cela, le duel Belgico-Suisse reste controversé. En effet l'histoire du moteur en 2010 de Cancellara reste encore non élucidée et les suspicions de dopage mécanique se multiplient, l'histoire refait alors surface comme tous les ans à l'époque de cette course.

Qui pour prendre le relais ?

Voilà donc l'enjeu de ce Paris-Roubaix ! Y'a t-il quelqu'un capable d'écrire l'histoire comme ces deux-la ont pu le faire pendant la dernière décennie ? Un nom nous vient en tête : Peter Sagan. Mais si le slovaque veut marquer l'histoire il va devoir se défaire du marquage. Depuis le début des classiques flandriennes, Sagan se fait piéger par des courses de marquages. Milan San Remo : Nibali file, personne ne réagit. Tour des Flandres : Terpstra file, personne ne réagit. Tout le monde sur le dos de Sagan. Sa réputation ne l'aide pas, et elle pourrait profiter à d'autres qui ont déjà quelques classiques à leur actifs. Philippe Gilbert n'a toujours pas mis un pavé dans son armoire à trophées, cette année est peut-être la bonne ! Niki Terpstra évidemment tentera le même coup qu'en 2014 et que lors du dernier Tour des Flandres, pour réaliser un doublé Flandres – Roubaix qui lui donnerait une nouvelle dimension !

Rendez-vous dimanche après-midi pour 257 km de douleur pour eux, plus de 6h de bonheur pour nous !

Crédit photo en une : l'express.fr

Romain Gitton

Dernières publications

En haut