Formule 1

Pourquoi Audi a choisi Sauber comme partenaire pour son aventure en F1

Audi

La prochaine pièce du puzzle de la Formule 1 d'Audi a été révélée avec la nouvelle que le constructeur allemand fera de Sauber son équipe d'usine à partir de 2026. On vous explique pourquoi les deux grands noms du sport automobile unissent leurs forces…

Lorsqu'Audi a annoncé en août qu'elle rejoindrait la F1 en 2026 en tant que fournisseur de moteurs, séduite par les nouvelles règles qui seront introduites cette année-là et qui prévoient une plus grande place pour l'énergie électrique et l'utilisation de carburants 100 % durables, Sauber est immédiatement apparue comme son partenaire le plus probable.

Une fois qu'Audi a adhéré aux nouvelles règles, les discussions ont pu s'accélérer sur la manière dont un partenariat avec Sauber fonctionnerait. Et maintenant, avant le Grand Prix du Mexique, un accord a été conclu pour que Sauber devienne l'équipe de travail d'Audi. Audi prendra également une participation dans Sauber, mais les détails sont encore en cours d'élaboration.

Pourquoi Audi a choisi Sauber ?

Audi a discuté avec plusieurs équipes de Formule 1 – dont McLaren, Williams et Sauber – au sujet d'un partenariat, alors qu'elle évaluait son entrée en F1. Sauber est rapidement devenu le favori. L'équipe possède une riche histoire dans le domaine du sport automobile, qui a vu Peter Sauber introduire la bannière en F1 en 1993, ainsi que l'une des meilleures installations en Formule 1.

Soutenu par le propriétaire Finn Rausing, le patron Fred Vasseur a reçu les fonds nécessaires pour moderniser l'usine afin qu'elle dispose des logiciels et du matériel nécessaires à la compétition.

Ils disposent d'une soufflerie de pointe, qu'Audi connaît bien pour l'avoir louée pour divers projets dans le passé, notamment pour son programme de championnat du monde d'endurance, et d'un simulateur de grande qualité. Il s'agit en fait d'une opération clé en main où Audi peut arriver avec son moteur et se lancer directement, ce qui minimise le risque de mettre en place une équipe entière à partir de zéro.

Vasseur a un excellent palmarès – il a connu beaucoup de succès dans les formules juniors avant de passer à la F1 – et Sauber a montré qu'elle pouvait travailler avec les constructeurs, après avoir été brièvement l'équipe d'usine de BMW dans les années 2000, et sur le plan opérationnel, elle est parmi les meilleures de l'industrie.

Audi va astucieusement laisser Sauber faire ce qu'elle fait le mieux : gérer l'équipe de course sur la piste et à la base, et développer le châssis. Le fait d'avoir conclu l'accord si tôt laisse le temps aux deux entreprises d'apprendre à travailler ensemble et de développer des méthodes de travail afin que le développement du châssis et de l'unité de puissance se fasse sans heurts. Pour l'instant, elles font tout ce qu'il faut.

Pourquoi cela a-t-il du sens pour Sauber ?

Sauber est l'une des équipes les plus résistantes que la Formule 1 ait jamais vues. La survie même de l'équipe suisse a été menacée à de multiples reprises, en particulier au cours de la dernière décennie, mais elle a toujours trouvé un moyen de continuer.

Le fait d'avoir un propriétaire incroyable en la personne de Peter Sauber, qui s'est dévoué à son personnel dès qu'il a lancé la marque Sauber Motorsport en 1970, un nouveau propriétaire en la personne de Finn Rausing, qui aime la course et est un homme d'affaires avisé, et l'obtention de partenariats fructueux avec Ferrari pour les unités de puissance et Alfa Romeo pour le soutien commercial ont permis non seulement de stabiliser le navire, mais aussi de fournir une plate-forme sur laquelle aller de l'avant plutôt que de se concentrer sur le maintien à flot.

La conclusion d'un accord avec Audi est logique pour de nombreuses raisons.

L'injection d'argent signifie qu'ils peuvent pousser jusqu'au plafond budgétaire et être sur un pied d'égalité financière avec les neuf autres équipes sur la grille pour la première fois depuis leur passage avec BMW. Et ils ont un fournisseur d'unité de puissance qui se concentrera entièrement sur eux – et qui tirera le meilleur parti de l'intégration châssis-unité de puissance.

Travailler avec une marque prestigieuse les rendra plus attractifs commercialement, ce qui assurera l'avenir à long terme de l'équipe tout en contribuant à ses performances sur la piste. Cette année, par exemple, les mises à niveau ont dû être suspendues en raison de coûts supplémentaires imprévus, comme la hausse des prix du fret. À l'avenir, l'équipe sera mieux protégée contre de tels scénarios.

En tant qu'usine, à condition qu'elle soit performante sur la piste, il est probable qu'elle devienne également un point de chute attrayant pour les meilleurs talents de la F1. Et, peut-être le plus important, Audi sait que Sauber a l'expérience pour faire le travail – ils permettront donc à Vasseur de diriger l'équipe à sa façon tout en maintenant une relation très étroite.


Dernières publications

En haut