Boxe

Preview Kazuto Ioka vs Joshua Franco

Le 31 décembre 2022 aura lieu le combat entre Kazuto Ioka contre Joshua Franco pour l'unification des ceintures WBO/WBA des Superflyweight à Tokyo au Japon.

Le Japonais Ioka qui est champion actuel WBO des super-mouches et son opposant l'Américain Joshua Franco, son homologue WBA, ce combat a pour objectif d'unifier le titre de la catégorie.

 

Ioka, le japonais qui attend son heure

Le boxeur Japonais est devenu en Juin 2019 le premier Japonais à gagner les ceintures mondiales dans quatre catégories de poids, a défendu avec succès la couronne des poids super-mouches à cinq reprises.

Ioka le boxeur de 33 ans déclare lors d'une conférence en ligne, “C'est un match que j'attendais avec impatience depuis longtemps”. Actuellement à Las Vegas, Nevada pour s'entrainer.

“J'ai longtemps eu un fort désir d'un combat d'unification, donc je me suis préparé pour cela”, Ioka.

Le dernier combat du japonais c'était fini par une victoire par décision unanime contre le boxeur Philippin Donnie Nietes en Juiller dernier.

Cette année n'est pas différente, pour Ioka le champion des super poids mouches WBO clôturera le calendrier de boxe 2022 avec ce combat d'unification de la catégorie des -51kg contre le tenant du titre WBA Joshua Franco. Pour anecdote le combat se déroulera au gymnase général d'Ota City à Tokyo, un lieu ou les 5 derniers combats d'Ioka on eu place.

Une semaine après que Naoya Inoue est devenu le premier boxeur japonais de l'histoire du noble art à devenir champion incontesté de l'ère des quatre ceintures, Ioka a l'opportunité de marquer davantage l'histoire nationale. Déjà le premier combattant masculin du pays à remporter des titres mondiaux dans quatre catégories de poids, Ioka pourrait devenir le premier champion du monde unifié du Japon dans deux catégories de poids.

10 ans auparavant, Ioka a battu Akira Yaegashi lors du tout premier combat d'unification entre deux titres japonais pour marier son titre WBC de poids minimum avec la ceinture WBA de Yaegashi lors de sa dernière apparition à 105 ans.

Avec une carrière a succès inscrit dans sa propre légende et celle de son pays, le boxeur Japonais s'est senti comme un combattant sous-estimé dans son sport surtout dans les autres continents, un problème que beaucoup de boxeurs asiatiques qui ont un problème de notoriété et visibilité en dehors de leur pays d'origine.

Bien que sa victoire en 2020 sur Kosei Tanaka ait été diffusée sur les plateformes ESPN et sur BoxNation au Royaume-Uni, et bien sûr ait fait une apparition en 2018 sur HBO, la grande majorité de ses combats ont été diffusés exclusivement au Japon. Pour ceux qui ont déjà tenté de trouver un flux ou une copie de matchs de boxe japonaise en ligne, vous saurez qu'il est plus fortement contrôlé par les titulaires de droits que l'action apparemment n'importe où ailleurs.

Mais au-delà des difficultés logistiques rencontrées par Ioka en termes de visibilité occidentale, il s'est également retrouvé éclipsé par ses contemporains de son quartier de poids et plusieurs compatriotes. Ioka a couru parallèlement à des noms comme Chocolatito Gonzalez et Juan Francisco Estrada qui ont été des incontournables de la liste livre pour livre pendant des années et sont devenus des noms connus sur le marché américain de la boxe. Ioka n'a jamais rencontré Chocolatito ou Estrada, ou les deux autres combattants souvent regroupés avec eux à cette époque, Srisaket Sor Rungvisai et Carlos Cuadras. Au lieu de cela, il a essentiellement reflété le mouvement de poids de Gonzalez, remportant des titres dans les mêmes catégories de poids que lui. Bien qu'il n'ait affronté aucun des grands mentionnés ci-dessus, il n'a certainement pas évité les défis, remportant des victoires sur Tanaka, Oleydong Sithsamerchai, Akira Yaegashi, 

Au cours de la course d'Ioka, plusieurs combattants japonais ont suscité un engouement important en Amérique, notamment Inoue, Tanaka et Ryota Murata, ce qui a conduit de nombreuses personnes à l'extérieur du Japon à supposer qu'Ioka était à la traîne en termes de puissance de star. Cela dit, bien que Murata soit toujours probablement le plus grand tirage au sort au Japon grâce à sa médaille d'or olympique, Ioka a été le tirage télévisé le plus régulier du pays depuis le début des années 2010. Son combat contre Tanaka a attiré plus de dix pour cent des deux plus grandes régions du pays, Kanto et Kansai, et son combat précédent contre Jeyvier Cintron a également dépassé ces chiffres, produisant ce que Scott Graveson du site Web indispensable Asian Boxing a estimé à être une participation de plusieurs millions de téléspectateurs. 

Il y a aussi eu le problème de Ioka étant littéralement un ennemi de la Commission japonaise de boxe (JBC). Ioka a été puni par la commission pour avoir des tatouages ​​visibles lors de sa victoire sur Tanaka. Les marques corporelles continuent d'être un problème culturel épineux au Japon où elles sont souvent associées à la criminalité, malgré le recul d'une jeune génération contre cette ligne de pensée. Pendant un certain temps, Ioka a suggéré qu'il envisagerait de ne plus combattre au Japon en signe de protestation, mais a plutôt opté pour une méthode plus audacieuse. Quelques mois plus tard, Ioka a été suspendu pour un test de cannabis positif, qui a été annulé après que son échantillon B se soit révélé négatif. Cependant, avant que son nom ne soit effacé, les résultats ont été divulgués à la police locale et aux médias nationaux, ce qui a entraîné ce que Ioka a décrit comme une période traumatisante au cours de laquelle il a perdu le sommeil, luttait contre la dépression et pensait généralement que sa carrière était terminée. Yuhei Nagata, président de JBC, a admis publiquement que “la manipulation des échantillons était bâclée, et c'est un fait que la réputation d'Ioka a été ternie par la fuite de son nom dans les médias”, et a proposé de s'excuser auprès d'Ioka en personne, une invitation que Ioka a faite pas accepter immédiatement. 

Alors que ses distinctions se sont accumulées et que sa popularité au Japon s'est maintenue, Ioka a atteint un point de sa carrière où les observateurs commencent à regarder en arrière et à le recontextualiser. Son curriculum vitae est déjà suffisamment bon pour le faire atterrir à Canastota, bien que les combattants asiatiques de renom aient historiquement eu des difficultés sur le bulletin de vote lorsqu'ils étaient placés à côté de combattants qui recevaient plus d'attention occidentale. Avec une victoire sur Franco et certaines des opportunités qui pourraient se présenter, Ioka pourrait se rendre indéniable. Des combats contre Estrada, le Junto Nakatani obligatoire de la WBO et même Inoue ont tous fait l'objet de rumeurs ou d'allusions à des degrés divers. 

Le japonais s'est senti comme une sorte de hors-la-loi. À l'aise avec son immense popularité à la maison, mais jamais jaloux vocalement de l'un des combattants bourdonnants qui l'ont parfois éclipsé. Fier de son rôle en tant que l'un des leaders de la boxe japonaise mais n'ayant pas peur d'affronter l'autorité, et prêt à s'éloigner dans les moments où il le jugeait nécessaire. Un combattant qui a gardé le cap et a été l'un des opérateurs de haut niveau les plus fiables du sport, et le dernier homme que nous voyons avec la main levée chaque année. 

Un combat au timing parfait

Joshua Franco quant à lui avec ces 27 ans a disputé six de ses sept derniers combats contre deux adversaires. Il a fait une trilogie des poids coq contre Oscar Negrete en 2018 à 2019, puis a baissé de poids pour vaincre le boxeur Jose Alejandro Burgos au début de l'année 2020.

Ces trois derniers combats ont tous été contre Andrex Moloney. Il a remporté une victoire bouleversée contre Moloney en Juin 2020, ils sont allés à un étrange non-concours lors de leur match revanche de novembre 2020, et il a de nouveau battu Moloney en août 2021, qui était le dernier combat de Franco.

 

Le combat d'unification entre Joshua Franco et Kazuto Ioka est un très bon combat et une très bonne opportunité pour ces deux boxeurs. Une chance pour Joshua Franco de vraiment se légitimer en tant que meilleur boxeur du moment, ou pour Ioka de demander en faveur d'un combat l'année prochaine contre le vainqueur de la trilogie Estrada vs Chocolatito.

 

 

 


Dernières publications

En haut