En équipe

Pro D2 : quels candidats pour l’accession en Top 14 ?

Quelques semaines avant celle de Top 14, la saison de Pro D2 est arrivée à son terme : c’est donc maintenant l’heure des phases finales avec, en premier lieu, les matchs de barrages. Au terme de trente rencontres, il ne reste maintenant que six équipes capables d’aller rejoindre le Top 14 l’an prochain.

 

Coup d’œil sur le top 6

Ainsi, c’est Perpignan qui finit cette édition 2020-2021 à la première place, avec 107 points. Vannes est deuxième avec 99 points, suivi de Biarritz, troisième, à 91 points. 10 points derrière se trouve Oyonnax à la quatrième place. N’ayant pas pu jouer son dernier match reporté pour cause de cas positifs, Colomiers se retrouve avec 76,6 points à la cinquième place. Enfin, la dernière équipe à se battre pour une place en demi-finales de Pro D2 est Grenoble, sixième, avec 75 points.

 

Comment cela se passe-t-il ?

L’organisation des phases finales va se passer de la manière suivante :

  • Perpignan et Vannes, étant 1er et 2e, sont directement qualifiés pour les demi-finales.
  • Les quatre autres clubs du top 6, de la 3e à la 6e place, vont s’affronter pour savoir qui ira dans le dernier carré. Ainsi, Biarritz va affronter Grenoble, tandis que Oyonnax et Colomiers vont jouer l’un contre l’autre.

Une fois ces premières rencontres effectuées, on passera alors aux demi-finales. Les équipes classées 1re et 2e vont recevoir les vainqueurs du tour préliminaire et au terme de 80 minutes, deux équipes iront en finale. Le vainqueur de cette finale sera sacré champion de Pro D2 et jouera en Top 14 la saison prochaine. Le perdant de la finale affrontera le 13e de Top 14 afin de déterminer qui jouera en Top 14 et Pro D2 en 2021-2022.

 

Les forces en présence

Si l’on regarde uniquement le classement, avec ses 107 points, l’USAP semble déjà armée pour rejouer en Top 14, seulement deux ans après sa relégation. Avec un effectif riche et expérimenté, notamment via des joueurs comme Damien Chouly ou encore Charles Géli, l’USAP s’affirme comme étant le favori dans cette dernière ligne droite.

https://i.rugbyrama.fr/2021/05/03/3125692-64069568-2560-1440.jpg?w=750

Crédit photo : Rugbyrama

Derrière eux arrive Vannes. Touché ces dernières semaines par la COVID-19, Vannes devrait pouvoir compter sur tout son effectif avant d’entamer ces phases finales, porté par des joueurs comme Jérémie Abiven.

Ayant raté le coche en début de saison pour aller accrocher une deuxième ou une première place, le BO est bien revenu en cette fin de championnat. Disposant elle aussi d’un effectif très large, l’équipe basque sera l’outsider principal de ces phases finales.

Oyonnax, Grenoble et Colomiers vont, quant à eux, avoir une chance de retrouver l’élite du rugby français, après de nombreuses années dans les divisions inférieures. Une hargne et une détermination qui ne seront pas de trop pour lutter contre les trois mastodontes qui leur feront face. De ces trois équipes, Grenoble semble avoir l’équipe la plus complète, et Oyonnax la plus expérimentée.

 

Les phases finales démarrent cet après-midi, à 13h05, avec Oyonnax – Colomiers et ensuite à 15h30, Biarritz – Grenoble. Des rencontres assurément indécises, tant les équipes sont proches en termes de potentiel. Nul doute que l’on assistera à des phases finales d’anthologie cette saison. 

 

Crédit photo en une : sudouest.fr

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire