Europe

Quarts de finale de Challenge Cup : Bristol, Bordeaux-Bègles et Toulon au rendez-vous, Castres éliminé sur tapis vert

Ce week-end de rugby marquait le retour de la Challenge Cup avec des quarts de finale spectaculaires. Entre la qualification historique de l’UBB et le festival offensif de Bristol, voici ce qu’il ne fallait pas rater de ce week-end européen !

 

L’équipe du week-end : l’Union Bordeaux-Bègles s’offre la première demi-finale européenne de son histoire !

Après une victoire poussive contre Brive en Top 14 le week-end dernier (25-20), l’Union Bordeaux-Bègles retrouvait ce samedi la Challenge Cup avec la réception d’Édimbourg.

Les hommes de Christophe Urios ont démarré la rencontre tambour battant. Dès la quatrième minute, après une chevauchée fantastique de 50 mètres, l’ailier argentin, Santiago Cordero, inscrit le premier essai de la partie. Les Girondins poursuivent sur leur lancée avec un nouvel essai signé Jean-Baptiste Dubié suite à un excellent travail de la mêlée bordelaise et une très belle passe de Matthieu Jallibert (14-0, 9e).

Dans le dernier quart d’heure de la première mi-temps, l’UBB a baissé le pied et Jaco Van der Walt en a profité pour inscrire les trois premiers points d’Édimbourg, grâce à une pénalité (14-3, 32e).

Dès le retour des vestiaires, les Écossais ont mis la pression aux Girondins. A la 46ème minute, Jaco Van der Walt réduit le score suite à une nouvelle pénalité (14-6, 46e). Malgré les trois points inscrits par Matthieu Jalibert (17-6, 50e), les joueurs d’Édimbourg poursuivent leur marche en avant. Ils sont récompensés par un essai d’Hoyland (17-11), suite à un numéro fabuleux de Graham dans son couloir.

Les Girondins subissent mais Matthieu Jalibert permet à ses coéquipiers de souffler en marquant une nouvelle pénalité (20-11, 58e). À l’approche des dix dernières minutes, les Écossais manquent deux énormes occasions d’essai qui auraient pu être un tournant dans ce match. Malgré le carton jaune adressé à Tameifuna et la pénalité inscrite par Edimbourg, (20-14, 70e), les Girondins souffrent mais ne vont rien lâcher.

Résultat, l’UBB s’impose 20 à 14. Les joueurs de Christophe Urios viennent d’écrire une nouvelle page de l’histoire du club au scapulaire avec une qualification pour les demi-finales de la Challenge Cup, face à Bristol vendredi prochain. Les Girondins retrouveront leur ancien coéquipier Semi Radradra, l’ailier fidjien qui avait fait le bonheur de l’UBB l’an dernier.

 

Le match du week-end : les Bristol Bears écrasent les Dragons (56-16)

Largement favorite sur le papier, Bristol n’a fait qu’une bouchée des Gallois de Newport. Le début de rencontre est haché, avec peu de rythme. Les Dragons profitent de l’indiscipline défensive des Bears dans le premier quart d’heure pour prendre l’avantage grâce à une pénalité et au premier essai de la partie, signé Hewitt (10-0, 12e).

Cet essai encaissé va réveiller les Bears et le rouleau compresseur emmené par un Semi Radradra en pleine forme se met en marche. En l’espace de dix minutes, Bristol renverse la vapeur et marque trois essais, par l’intermédiaire de Hugues et de Ben Earl. À la mi-temps, les Anglais mènent 24 à 10.

En deuxième période, le festival offensif de Bristol se poursuit. Semi Radradra marque le quatrième essai anglais après une magnifique percée dans la défense des Dragons (31-10, 42e). Les Gallois de Newport ressortent temporairement la tête de l’eau grâce à un bel essai de Williams qui profite du laxisme de la défense anglaise (31-17, 51e).

Dans les dix dernières minutes de la rencontre, les Bristol Bears assomment les Dragons avec trois essais supplémentaires marqués par Vui, Malins et Thomas (56-17, 77e). Le calvaire de Newport se termine sur le score de 56 à 17 pour Bristol. Pour la première fois depuis 20 ans, les Bristol Bears rejoignent les demi-finales de Challenge Cup. Ils rencontreront vendredi prochain l’Union Bordeaux-Bègles.

Semi Radradra, le centre de Bristol, auteur d'un essai magnifique contre les Dragons. © Bristol Bears

 

On a aimé : le RCT solide face aux Scarlets (11-6)

Peu de rythme, peu d’occasion, beaucoup d’approximations. Voilà qui résume le début de rencontre entre les Toulonnais et les Scarlets. Le buteur gallois Leigh Halfpenny, débloque la situation grâce à une pénalité (0-3, 4e).

Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir la première véritable offensive toulonnaise. Après une belle relance de Daniel Ikpefan, Sergio Parisse aplatit dans l’en-but gallois avant que l’arbitre ne siffle un en-avant.

En deuxième période, la rentrée de Louis Carbonel à la place de Baptiste Serin fait beaucoup de bien au RCT. À la 53e minute, le jeune toulonnais inscrit les premiers points de son équipe, (3-6). Cette pénalité sonne comme un déclic pour les Varois. Les joueurs du RCT accélèrent et Sergio Parisse inscrit le premier essai de son équipe, cette fois bien validé (8-6,57e).

Les hommes de Patrice Collazo retrouvent une force collective et se donnent de l’air après une nouvelle pénalité marquée par Louis Carbonel (11-6, 74e), auteur d’une rentrée décisive. Dans les dernières minutes de cette rencontre, le RCT souffre mais remporte ce match intense au bout du suspense (11-6). En demi-finale, les Toulonnais retrouveront Leicester, vainqueur sur tapis vert contre Castres.

Le RCT s'est qualifié en demi-finale de Challenge Cup après un match compliqué face aux Scarlets. ©Rugbyrama

 

On n'a pas aimé : le match Leicester-Castres annulé, les Tarnais éliminés

Ce samedi après-midi, l’EPCR, l’organisme qui régit les compétitions européennes de rugby, a annoncé l’annulation du quart de finale de Challenge Cup entre Leicester et Castres, prévu ce dimanche à 16 heures. En effet, trois joueurs et un membre du staff castrais ont été testés positifs au Covid-19, rendant impossible le départ du club en Angleterre.

Castres attendait ce samedi les résultats de nouveaux tests pour savoir si l’épidémie s’était véritablement propagée au sein de l’effectif, mais l’EPCR n’en n’a pas tenu compte. Leur décision est un coup de massue pour le Castres Olympique qui perd son quart de finale sur tapis vert. Les dirigeants du club tarnais ont immédiatement fait part de leur incompréhension à travers un communiqué.

 

Le programme des demi-finales :

  • Vendredi 25 septembre à 20h45, sur beIN SPORTS :
    Bristol Bears – Union Bordeaux-Bègles
  • Samedi 26 septembre à 21h00, sur France 4 et beIN SPORTS :                          RC Toulon – Leicester Tigers

 

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début