Rugby Club Toulonnais : départ anticipé pour Mourad Boudjellal

0
Mourad Boudjellal, désormais ex-président du RCT

Il semblerait bien que l’ère Boudjellal touche à sa fin au RCT. En effet, le président du club de Toulon a démissionné de ses fonctions ce mardi, cinq mois avant la date initialement prévue, celle du 30 juin. De ce fait, c’est Bernard Lemaître qui devient président.

Une sortie anticipée

Selon les informations fournies par Rugbyrama ainsi que leurs sources internes au club, mardi avait lieu un rendez-vous censé boucler tous les détails de la vente des parts de Mourad Boudjellal. Jusque-là rien d’anormal, mais, “selon une source interne au club : la nouvelle direction a souhaité accélérer le calendrier.” (source: rugbyrama.fr). Toujours selon cette même source, une des raisons pourrait être “des désaccords sur la future politique sportive du club.”.

De plus, l’ex-président n’est pas le seul concerné par cette accélération. En effet, Linda Boudjellal, responsable du merchandising du club, a été sollicité afin de quitter ses fonctions sur le champ. L’ère Boudjellal semble déjà être du passé.

Que retiendrons-nous de cette présidence ?

En 14 ans de présidence, il s’en est passé des choses sous la tutelle de cet homme. Mourad Boudjellal a repris le club de Toulon en mai 2006, lorsque le club est en Pro D2. Toulon passera deux saisons (2006-2007 et 2007-2008) avant de retrouver l’élite française. Entre temps, le club signera de grands noms comme Victor Matflied ou Andrew Mehrtens.

2008 signe le retour en Top 14 de Toulon et cela commence par une victoire contre Clermont, finaliste à deux reprises du Top 14, mais seul exploit du club. C’est l’année suivante, marquée par les arrivées de Philippe Saint-André et de Sir Jonny Wilkinson, qui est une bonne année. Cette saison se soldera par une demi-finale de championnat ainsi qu’une finale de Challenge Européen.

Il faudra attendre 2012 pour voir Toulon briller et voir le club soulever la Heineken Cup. Malgré cette belle performance, le club s’inclinera en finale de Top 14 contre Castres, 14 à 19. Puis l’apogée aura lieu lors de la saison 2013-2014. En effet, le RCT réalise le doublé Coupe d’Europe (en battant les Saracens) – Championnat de France (en battant Castres). Puis, la saison suivant, Toulon réalise le triplé en remportant une nouvelle fois la Coupe d’Europe face à Clermont.

Mais Mourad Boudjellal, ce n’est pas que des résultats avec Toulon. C’est également une personnalité bien trempée connue pour de nombreuses déclarations controversées. Après avoir remporté, en 2012-2013, la H Cup, l’ex-président déclarait n’en : “avoir plus rien à cirer du Top 14”. Il sera aussi condamné à payer 3000 euros pour injures envers un arbitre, lors d’une défaite contre Clermont.

Et après ?

Nul ne sait de quoi demain sera fait. Et cette maxime s’applique à Mourad Boudjellal. Restera-t-il chroniqueur dans Les Grandes Gueules sur RMC et RMC Sport ? Ou bien se dirige-t-il vers un autre sport comme le football où il pourrait reprendre les rênes du Sporting, actuel lanterne rouge de Nationale (3ème division).

Toujours est-il que Mourad Boudjellal, qu’on l’aime ou non, a su marqué l’histoire du RCT et plus largement du rugby.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here