Retour dans les Pyrénées pour une arrivée au Tourmalet

0
Ligue 1
Après le chrono Palois, les coureurs retrouveront à l’occasion de la quatorzième étape les Pyrénées entre Tarbes et le Tourmalet sur seulement 117 kilomètres. Cette courte et dense étape offrira deux gros cols à gravir. 

D’abord, les concurrents partiront de Tarbes pour presque 50 kilomètres assez faciles en traversant Pontacq et pénétrer dans les Pyrénées-Atlantiques. La première bosse du jour sera avalée rapidement puisque ce sera la Côte de Labatmale – 1400m à 6,7 %.

Ensuite, les coureurs auront encore moins de 30 bornes pour arriver au pied du premier col du jour après avoir traversé les villes de Coarraze et Asson : le Col du Soulor par Ferrières – 11,9 km à 7,8 %. Un col plutôt régulier à partir du dans le val d’Azun.

Par la suite, le peloton plongera vers Argelès-Gazost, Pierrefitte-Nestalas et Luz-Saint Sauveur pour moins de 30 kilomètres en vallée. Le sprint intermédiaire aura lieu au km 86 à Pierrefitte-Nestalas.

Enfin, la montée finale du Tourmalet après 19 kilomètres de montée à 7,4 %. Le Tour de France utilisera cette année le versant ouest. Entre Luz-Saint-Sauveur et Barèges au km 7, on trouve fréquemment des lignes droites sur des pentes entre 6 et 8 % généralement. Après une borne roulante, les cyclistes rencontreront une pente entre 7 et 9 % pendant deux kilomètres en serpentant les pâturages. Après Tournaboup, la pente est régulière autour des 8 % avant d’entrer dans Super Barèges. Ici, la pente est plus douce autour des 5 %. Mais, les quatre derniers kilomètres seront très durs sur une voie plus large.

Arrivées au Tourmalet

1974 : J-P. Danguillaume
2010 : Andy Schleck

Photo : location-appartement-luz.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here