6 Nations

Six Nations 2023 : l’année du renouveau pour l’Italie ?

Porté par une jeune génération talentueuse symbolisée par Ange Capuozzo, l’Italie aborde ce Tournoi des Six Nations 2023 avec beaucoup d’ambition. L’espoir de quitter la sixième et dernière place auquel les Italiens sont abonnés depuis 2016 est de mise malgré des absences et des failles importantes. 

Principality Stadium, 19 mars 2022, mené au score par le Pays de Galles (21-15), l’Italie se dirige vers un 37ème match sans victoire dans le tournoi. Dans les derniers instants de la rencontre, Ange Capuozzo se révèle aux yeux du rugby international grâce à une chevauchée légendaire pour permettre aux Italiens de renouer avec la victoire dans le Six Nations. Un succès qui est venu libérer une jeune génération transalpine en manque de match référence au plus haut niveau.

Paolo Gerbisi et Ange Capuozzo, symbole du renouveau italien 

Un nouveau cycle symbolisé par l’émergence de Paolo Gerbisi et Ange Capuozzo. Le premier évolue depuis deux saisons sous les couleurs du MHR. Champion de France en 2021, le demi d’ouverture a décalé au centre cette saison avec les Cistes. L’Italie a trouvé en lui un buteur fiable. Chose qui manquait aux Transalpins depuis quelques années. Blessé au genou fin décembre, le joueur âgé de 22 ans est néanmoins incertain pour la première rencontre contre la France au Stadio Olimpico. 

Pour Ange Capuozzo, tout a changé depuis son essai victorieux contre les Gallois. L’arrière italien a quitté Grenoble (Pro D2) pour rejoindre le Stade Toulousain cet été. Malgré la concurrence féroce de Melvyn Jaminet et de Thomas Ramos, le joueur âgé de 23 ans parvient à gratter du temps de jeu cette saison (6 matchs joués dans leur entièreté). Auteur d’une superbe prestation contre Montpellier le week-end dernier (2 essais inscrits), le néo toulousain sera le facteur x de la Nazionale lors de ce Tournoi. Il a d’ores et déjà les yeux rivés sur la date du dimanche 5 janvier, jour de la confrontation entre l’Italie et le XV de France. “C'est une date que j'avais cochée. Avoir des potes en face, je n'ai jamais été confronté à ça” affirmait-il sur RMC.

Six Nations 2023 : un secteur défensif encore défaillant et l’absence de Monty Ioane

Pour cette édition 2023, tous les voyants semblent donc au vert pour la Nazionale. Auteur d’une bonne tournée d’automne (victoire historique contre l’Australie), l’Italie s’avance dans ce Tournoi des Six Nations avec l’ambition d’enfin quitter la sixième et dernière place au classement. Pour cela, les hommes de Kieran Crowley devront progresser défensivement. En progrès par rapport à l’édition 2021 (239 points encaissés), la Squadra Azzura a tout de même concédé 181 unités. Un total toujours trop élevé pour espérer jouer autre chose que la dernière place au classement. 

Outre ces largesses défensives à corriger, l’Italie va devoir enfin convertir ces temps forts. Un problème d'efficacité (5 essais seulement inscrits dans le dernier tournoi) qui coûte cher au moment d’affronter les cadors du tournoi. Dans ce secteur offensif, les Transalpins pourront regretter l’absence de Monty Ioane. Le joueur d’origine australienne n’a plus porté le maillot de l’équipe nationale depuis son départ précipité de Trévise pour les Melbourne Rebels (Super Rugby) en septembre dernier. Un gros coup dur pour Kieran Crowley tant l’ailier était prépondérant dans le jeu proposé par les Italiens. Lors du Tournoi 2022, Monty Ioane est l’ailier ayant porté le plus de ballons (51) et ayant parcouru le plus de mètres (498) de la compétition.

Malgré ses blessés et ses défaillances, la Squadra Azzura pourrait bien être la surprise de ce Tournoi des Six Nations 2023. Enfin, avec 3 réceptions cette année (France, Irlande, Pays de Galles), une victoire au Stadio Olimpico viendrait valider entrepris par les Italiens pour venir titiller les cadors du rugby international. 

Tournoi des Six Nations 2023 : le calendrier de l’Italie

1ère journée

Italie – France, 5 février, 16:00, Stadio Olimpico

2ème journée

Angleterre – Italie, dimanche 12 février, 16:00, Twickenham

3ème journée

Italie – Irlande, samedi 25 février, 15:15, Stadio Olimpico

4ème journée

Italie – Pays de Galles, samedi 11 mars, 15:15, Stadio Olimpico

5ème journée

Écosse – Italie, samedi 18 mars, 13h30, Murrayfield

Six Nations 2023 : Le groupe de l’Italie pour les deux premières rencontres

Avants : Pietro Ceccerelli, Simone Ferrari, Danilo Fischetti, Marco Riccioni, Luca Rizzoli, Federico Zani, Luca Bigi, Marco Manfredi, Giacomo Nicotera, Niccolo Cannone, Riccardo Favretto, Edoardo Iachizzi, Federico Ruzza, Lorenzo Cannone, Michele Lamaro (cap.), Sebastian Negri, Giovanni Pettinelli, Jake Polledri, Manuel Zuliani, Alessandro Fusco, Alessandro Garbisi, Stephen Varney

Arrières : Tommaso Allan, Giacomo Da Re, Paolo Garbisi, Juan Ignacio Brex, Enrico Lucchin, Tommaso Menoncello, Luca Morisi, Pierre Bruno, Ange Capuozzo, Matteo Minozzi, Edoardo Padovani

Passé par WebGirondins, Daily Sports, beIN Sports et Quinze Mondial, je suis actuellement en poste à Daily Mercato et We Sport. Mes passions ? Le football hyper défensif de Diego Simeone, la Ligue des talents et voir Roman Reigns en action. Ma philosophie ? Progresser chaque jour un peu plus et vous apporter l'information la plus complète sur chacun de mes articles.

Dernières publications

En haut