6 Nations

Six Nations : en supériorité numérique, le Pays de Galles s’impose en Écosse

Encore une fois en supériorité numérique après le carton rouge de Fagerson, le Pays de Galles s’est imposé au forceps face à l’Écosse (25-24) lors de la deuxième journée de ce Tournoi des Six Nations, ce samedi à Murrayfield. Malgré un immense Stuart Hogg, les Gallois enregistrent un deuxième succès en deux matchs grâce notamment à leur ailier Louis-Rees Zammit. 

 

Le rouge leur va si bien. Les Gallois, arborant leur habituel maillot rouge, se sont, pour la deuxième fois en deux matchs, imposés grâce à une supériorité numérique déterminante dans leur succès. À l’image du plaquage de O’Mahony lui valant un carton rouge lors du premier match entre Gallois et Irlandais (21-16), l’Écossais Fagerson a reçu la même sanction, pour la même action, à la 53e minute de ce match dominé par le XV du Chardon. Les partenaires d’un Stuart Hogg intenable menaient 17-15 avant ce carton rouge fatal aux espoirs écossais. Graham (18′) et Hogg (24′) avaient mis l’Écosse sur orbite avant de voir Zammit (37′) et Williams (50′) remettre les pieds écossais sur terre. C’est à ce moment là que le carton rouge va transformer ce match en un chassé croisé passionnant et excitant.

 

“Super” Zammit vs “Hot” Hogg

Avec cette supériorité numérique, les Gallois vont appuyer dans l’axe et profiter des espaces laissés par des Écossais à 14 contre 15. En force, Jones va redonner l’avantage (55′) à des dragons recrachant de mille feux (20-17). C’est alors qu’un “two-man show” va s’opérer. Un duel entre deux virtuoses du rugby mondial se battant et offrant leur talent à leur nation. Sur un énième exploit personnel, Stuart “Hot” Hogg va s’offrir un doublé et va renvoyer les Gallois dans les cordes à un quart d’heure de la fin du match (24-20). Mais c’était sans compter sur l’une des futures pépites du rugby mondial, Louis-Rees “Super” Zammit. À seulement 20 ans, l’ailier évoluant à Gloucester s’est lui aussi offert un doublé après un superbe exploit personnel le long de la ligne de touche, douchant les espoirs écossais. Un coup de pied par-dessus magnifique pour mystifier l’arrière garde du XV du Chardon et s’offrir l’un des essais les plus importants de sa jeune carrière. L’Écosse est K.O., le Pays de Galles l’emporte sur le fil au terme d’un match digne des plus grands thrillers du cinéma (25-24).

 

En trompe l’oeil, le Pays de Galles en est désormais à deux victoires en deux matchs et se positionne sérieusement pour remporter le Tournoi. Mais les coéquipiers de Zammit ne bénéficieront pas d’une supériorité numérique à chaque match, à commencer par la réception de l’Angleterre dans deux semaines à Cardiff. Pour l’Écosse, il faudra se relancer après la déception de perdre un match en dominant son adversaire de la tête et des épaules. Une relance qui passera par Paris et le redoutable XV de France. 

 

Crédit photo : BBC

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire