6 Nations

6 Nations : l’Angleterre remporte le duel des extrêmes et s’offre l’espoir de remporter le Tournoi

En cette dernière journée décisive du Tournoi des 6 Nations, l’Italie, dernière avec zéro points affrontait l’Angleterre, toujours en course pour remporter cette édition avec l’Irlande et la France. A Rome, le XV de la Rose a fait le travail en s’imposant à Rome (5-34), et peut désormais espérer décrocher le Graal.

 

L’Italie a posé des problèmes aux Anglais

L’équipe d’Angleterre n’a pas attendu très longtemps avant de prendre l’avantage dans ce match. Dès la cinquième minute, sur le premier ballon d’attaque anglais, Owen Farrell vient transpercer le rideau défensif italien et offrir le premier essai à Ben Hughes sur une action d’école (0-7, 6e). Par la suite, les Anglais vont se mettre à la faute et commettre des erreurs qui vont permettre aux Italiens de se réveiller et de marquer leur premier essai. Le numéro 3 anglais, Kyle Sinckler laisse échapper un ballon que le numéro 12 Polledri arrive à maîtriser et à transmettre à Canna, qui vient inscrire les premiers points transalpins. (5-10, 18e).

Quatre minutes plus tard, le seconde ligne anglais Johnny Hill est sanctionné d’un carton jaune par les arbitres français du soir pour un plaquage dangereux et en retard sur l’arrière italien Edoardo Padovani. Quinze minutes plus tard, c’est au tour des Italiens et Polledri d’être réduits temporairement à quatorze pour cette fin de mi-temps déstructurée où les Italiens n’oublient pas de se montrer dangereux. Le XV de la Rose mène 10-5 à la mi-temps.

 

Le XV de la Rose a assuré l’essentiel

Deuxième mi-temps, mais même entame pour les Anglais. Après un magnifique contre de Hill, Ben Hughes inscrit un doublé en se frayant un chemin dans la défense italienne (5-17, 41e). Dix minutes plus tard, les Anglais vont encore davantage creuser l’écart, à la suite d’un maul conclu par Jamie George. Trois essais à un (5-24, 50e). C’est Tom Curry qui va ensuite jouer de malice en s’ouvrant l’espace pour inscrire l’essai du bonus offensif, synonyme de potentielle victoire dans ce tournoi des 6 Nations (5-29, 68e).

L’Angleterre ne s’arrête pas là. Owen Farrell, très inspiré ce soir, tape un coup de pied rasant qu’Henry Slade, à la course, vient récupérer pour ensuite aplatir tranquillement dans l’en-but italien. (5-34, 72e). Les Anglais ont réussi à se réveiller en seconde période, malgré un jeu stéréotypé et des phases de jeu très mal jouées en première.

 

Dans un match haché, avec des Anglais qui n’ont pas forcé leur talent, les Italiens ont coulé en seconde période en encaissant quatre essais. Les Italiens n’ont plus remporté un match du Tournoi des 6 Nations depuis 2015 et une victoire en Ecosse. Ils récoltent là une nouvelle cuillère de bois. Les Anglais, eux, restent en course pour la victoire finale avec leur victoire bonifiée (5-34).

 

Crédits photo image en Une : France TV



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
facilisis mattis velit, eleifend libero Curabitur adipiscing nunc ut efficitur. ante. sem,