6 Nations

Six Nations : L’Angleterre s’impose sans convaincre face à l’Italie !

Le XV de la Rose s’est imposé avec le bonus offensif face à une valeureuse équipe italienne (41-18) ce samedi après-midi à Twickenham. Pourtant, les hommes d’Eddie Jones n’éclipsent pas tous les doutes en encaissant notamment deux essais.

 

Une semaine après sa défaite cuisante contre l’Écosse (6-11), le XV de la Rose recevait cet après-midi l’Italie, à Twickenham, en ouverture de la deuxième journée du Tournoi des Six Nations. Très critiqués par la presse anglaise, Eddie Jones et ses hommes devaient impérativement réagir face à la Squadra Azzura.

 

Watson et May mettent l’Angleterre sur de bons rails !

Les Italiens démarrent cette rencontre tambour battant. Malgré leur faible chance de victoire, les joueurs de Franco Smith jouent leur va-tout et sont rapidement récompensés. L’ailier italien Monty Ioane crée la sensation à Twickenham en inscrivant le premier essai de la partie après seulement deux minutes de jeu (0-5, 2e).

Progressivement, les Anglais mettent la main sur le ballon sur le ballon, mais les coéquipiers d’Owen Farrell ne semblent pas totalement sereins. Pour mettre en danger la défense italienne, le XV de la Rose mise sur la puissance et le gros travail des avants. La Squadra Azzura finit par craquer sous la pression et c’est Jonny Hill qui réussit à aplatir dans l’en-but (8-5, 14e).

Cet essai ne libère pas vraiment les Anglais qui ne parviennent pas à accélérer le jeu. Sans être flamboyants dans le jeu, le XV de la Rose s’en remet à des exploits individuels de ses ailiers pour creuser l’écart. Après le festival d’Anthony Watson dans la défense italienne, c’est Jonny May qui s’illustre avec un essai acrobatique. Résultat, à la pause, l’Angleterre clinique mène face à de valeureux Italiens (20-8).

L’essai aérien de Jonny May !
Crédits Photo : Twitter Guinness Six Nations

Festival offensif à Twickenham !

Dès le retour des vestiaires, les Italiens mettent le feu à la défense anglaise. Bien servi par Paolo Garbisi, l’ailier Monty Ioane dépose l’Anglais Elliot Daly et réalise un magnifique sprint de 80 mètres avant d’être repris in extremis.

Survoltée, la Squadra Azzura fait trembler le XV de la Rose sans parvenir à concrétiser. A l’inverse les Anglais sont plein de sang-froid. Sur ce temps fort italien, Anthony Watson intercepte une passe sautée et file inscrire un doublé (27-11, 52e).

Valeureux, les Italiens tentent de repartir de l’avant sans vraiment inquiéter une équipe anglaise en train de prendre le large. Malheureusement pour les hommes de Franco Smith, la puissance anglaise fait la différence. Après un gros travail des avants, Jack Willis trouve la faille et permet au XV de la Rose de décrocher le bonus offensif (34-11, 62e).

Malgré tout, les Anglais restent fébriles défensivement et la Squadra Azzura en profite pour inscrire un deuxième essai (34-18,66e). Immédiatement, l’Angleterre adresse un coup de massue et ne laisse pas l’Italie espérer grâce à un essai de l’arrière Elliot Daly (41-18, 69e).

 

Finalement, le XV de la Rose s’impose largement face à une valeureuse équipe Italienne (41-18). Les hommes d’Eddie Jones ont redressé la barre avec ce festival offensif, mais les Anglais n’ont pas vraiment convaincu et devront confirmer le week-end prochain au Pays de Galles.

 

Crédits Photo Image de Une : Twitter Guinness Six Nations

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire