Cyclisme

Søren Kragh Andersen s’impose seul à Champagnole

L’étape 19 comporte 166,5 km. Elle s’élance de Bourg-en-Bresse pour atteindre Champagnole. Dans sa route, on retrouve au kilomètre 82 la Côte de Château-Chalon qui grimpe sur 4,3 km à 4,7% (catégorie 4). Puis, le sprint intermédiaire qui se situe au kilomètre 117 à Mournans.

Le départ est donné à Bourg-en-Bresse sous un ciel ensoleillé. C’est parti pour 166,5 km pour le compte de la 19ème étape du Tour de France. Après seulement 5 km de parcouru, Rémi Cavagna tente de s’échapper seul. Le Français détient une avance de 42 secondes, mais il est poursuivi par le Néerlandais Dylan van Baarle qui tente de revenir. Quatre coureurs se détachent du peloton. On note la présence des trois français Guillaume Martin, Geoffrey Soupe et Cyril Barthe. Mais aussi de l’Allemand Max Walscheid. Les quatre coureurs réussissent à rattraper Dylan van Baarle.

Les cinq coureurs forment le groupe des poursuivants. Guillaume Martin se relève laissant partir les quatre autres à l’assaut de Rémi Cavagna. Cyril Barthe se fait distancer, les trois coureurs poursuivants ont 1’44 de retard sur le Français en tête. Le groupe des poursuivants est repris par le peloton à 125 km de l’arrivée. Rémi Cavagna est donc seul en tête avec 2’54 d’avance sur le peloton. C’est l’équipe Bora-hansgrohe qui contrôle le rythme dans le peloton. À noter qu’une abeille a piqué au niveau de la bouche de Lukas Postlberger, ce qui conduit à son abandon. Le coureur de Bora a été transporté à l’hôpital de Bourg-en-Bresse. À 110 km de l’arrivée, Rémi Cavagna possède 2’24 d’avance. Rémi Cavagna atteint un rythme de 60 km/h. Tandis que le peloton roule à 44 km/h.

À 85 km de l’arrivée et 700 mètres de la côte de Château-Chalon, Rémi Cavagna possède 1’55 d’avance. L’écart se réduit petit à petit. Le Français franchit en premier et en solitaire l’unique col répertorié de cette étape. Confirmation que l’écart se réduit bien entre le Français en tête et le peloton. À 74 km de l’arrivée, il y a 1’18 d’écart entre l’homme de tête et le peloton emmené par un coureur de la Sunweb et deux coureurs de la Bora-hansgrohe. Rémi Cavagna roule à 40 km/h et tente de conserver au maximum son avance. Il a atteint la vitesse maximale de 36,9 km/h durant la montée de la côte de Château-Chalon. Le peloton possède une moyenne de 46 km/h. Il reste 70 km avant l’arrivée, l’écart est de 1’11.

La fin de l’échappée française

Benoît Cosnefroy tente une attaque à 3 km du sprint intermédiaire. Il est suivi par Pierre Rolland. Rémi Cavagna passe en tête la ligne du sprint intermédiaire et empoche les 20 points. Benoît Cosnefroy et Pierre Rolland réussissent à creuser un écart de 20 secondes avec le peloton. L’Anglais Rowe suit les deux Français. Ce groupe de trois coureurs arrive à atteindre Rémi Cavagna à 46,5 km de l’arrivée. Ils sont désormais trois Français en tête de course accompagnés par l’Anglais Rowe. Mais ce groupe de quatre coureurs en tête se trouve menacé par le peloton qui revient fort à 27 secondes d’écart.

Classement du sprint intermédiaire :

letour.fr

Chute dans le peloton de Pavel Sivakov à 40 km de l’arrivée. Il entraîne trois coureurs EF et un de la formation Direct Energie. Le Russe a changé de vélo, cette chute est sans gravité pour les acteurs concernés. L’échappée est reprise à 35 km de l’arrivée. Kwiatkowski accélère avec trois autres coureurs mais cela ne donnera rien aussitôt le peloton reprend ces quatre hommes qui ont tenté de s’échapper. C’est maintenant Oliver Naesen qui tente une offensive. Le Belge est accompagné de plusieurs coureurs dont le maillot vert Sam Bennett. Douze coureurs à l’avant alors qu’il reste 25 km. Ils sont à 2’20 du peloton. Un groupe de poursuivants est formé, emmené par Bryan Coquard et composé avec l’Alsacien Hugo Hofstetter et le Norvégien Hagen. Ces trois hommes sont à 1’24 des douze coureurs en tête. Les écarts se creusent à 18 km de l’arrivée. Le trio de poursuivants est à 1’41 tandis que le peloton est à 2’51 de retard.

Kragh Andersen se détache et prend la tête de la course en solitaire. Il reste 15 km avant l’arrivée. Il atteint les 75 km/h lors d’une descente à 11 km de l’arrivée. Le Danois prend de l’avance avec 42 secondes sur les poursuivants du groupe maillot vert et 2’42 sur les trois poursuivants (Coquard, Hofstetter et Hagen). Les écarts grandissent en faveur du coureur Sunweb en tête à 2 km de l’arrivée. Le Danois bénéficie de 55 secondes d’avance. Au passage de la flamme rouge, il possède 1 minute d’avance. Largement suffisant pour s’imposer dans le cadre de cette 19ème étape du Tour de France 2020.

C’est la deuxième victoire d’étape sur ce Tour de France 2020 pour le Danois de la formation Sunweb.

Classement de l’étape :

letour.fr

Les maillots distinctifs

Maillot Vert :

letour.fr

 

Maillot à pois :

letour.fr

 

Maillot Blanc :

letour.fr

Maillot Jaune :

letour.fr

Crédits photo : Reuters Pool / Benoit Teissier ; letour.fr



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
non ipsum mattis et, Donec in venenatis