Strade Bianche : La victoire pour Wout Van Aert !

0
Ligue 1

Sur la 14e édition des Strade Bianche, le Belge Wout Van Aert, parti en solitaire à 12 km de l’arrivée, s’impose devant Davide Formolo et Maximilian Schachmann. Après deux troisièmes places, en 2018 et 2019, le coureur de l’équipe Jumbo-Visma décroche enfin la victoire.

 

Premières attaques

A 60 kilomètres de l’arrivée, Simon Clarke (Education First) lance une attaque. L’Australien est suivi par Izagirre (Astana), Burghardt (Bora), Bauer (Mitchelton-Scott) et Gogl (NTT). Dix kilomètres plus tard, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est distancé du groupe des favoris. Le Français ne conservera pas son titre acquis l’an dernier.

Devant, c’est Jakob Fuglsang (Astana) qui part seul en tête. Il est rejoint par Maximilian Schachmann (Bora), Wout Van Aert (Jumbo-Visma), Alberto Bettiol (EF), Greg Van Avermaet (CCC) et Davide Formolo (UAE). Ce groupe de six coureurs prend une minute d’avance sur un trio de poursuivants composé de Brent Bookwalter (Mitchelton-Scott), Zdenek Stybar (Deceuninck-Quick Step) et Michael Gogl.

 

Un groupe de cinq à l’avant

A l’avant de la course, c’est au tour de Schachmann de passer à l’attaque, à 21 kilomètres de l’arrivée. L’Allemand est suivi par Wout Van Aert. Le duo se transforme rapidement en trio, avec le retour de Fuglsang. Du côté des poursuivant, Bettiol et Formolo parviennent à s’accrocher, tandis que Van Avermaet est distancé.

Bettiol et Formolo reviennent à l’avant pour former un groupe de cinq coureurs, et le premier cité tente une offensive alors qu’il reste 15 kilomètres à parcourir. Mais l’Italien ne parvient pas à faire la différence, suivi par ses quatre compagnons.

 

L’attaque décisive

Il reste 12 kilomètres quand Wout Van Aert, troisième en 2018 et 2019, attaque et prend une dizaine de secondes d’avance. Bettiol, Schachmann et Formolo sont à sa poursuite, alors que Fuglsang est lâché.

Van Aert maintient cet écart de dix secondes avec ses poursuivants, et s’envole vers sa première victoire de la saison. Derrière, Bettiol est distancé à son tour. L’autre Italien, Davide Formolo, se montre plus costaud et termine deuxième, devant Maximilian Schachmann.

 

C’est une nouvelle victoire de prestige qu’a décroché Wout Van Aert aujourd’hui. A 25 ans, le Belge de l’équipe Jumbo-Visma a montré tout l’étendu de son talent pour remporter sa première classique, sur la course considérée par beaucoup comme le « sixième monument ».

 

Crédit photo : La Nouvelle Gazette

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here