Test-matchs : Que de frustrations pour le XV de France !

Ce week-end marquait le (réel) début de la tournée d’automne, opposant les nations de l’hémisphère nord à celles de l’hémisphère sud. Si le Pays de Galles et l’Irlande ont fait respecter la hiérarchie, Français et Anglais ont eux laisser filer une victoire de prestige qui leur tendait les bras. Retour sur les gros matchs de ce samedi rugby !

 

Nouvelle désillusion pour les Bleus

Que c’est frustrant. Les mots nous manquent pour exprimer notre ressenti après cette nouvelle défaite du XV de France hier soir au Stade de France, face à l’Afrique du Sud (26-29). Tout avait pourtant bien démarré pour les Bleus avec les deux premières pénalités du match inscrites par Baptiste Serin. Appliqués et rivalisant avec les Sud-Africains dans les impacts, les Français sont dans le match, et proposent un rugby à la hauteur des espérances, envoyant presque sans cesse du jeu au large. Quelques minutes avant la mi-temps, Teddy Thomas, virevoltant comme à son habitude, bat cinq défenseurs adverses pour se retrouver à 30 mètres de l’en-but dans une position favorable de quatre contre un. Malheureusement, le Racingmen se montre un peu trop gourmand et ne profite pas d’un avantage numérique qui aurait pu mener son équipe à l’essai. Cependant, quelques minutes plus tard, le capitaine Guilhem Guirado s’extirpe d’un maul pour aller aplatir le premier essai français à la 37ème minute ! Légèrement dominateurs, les Bleus sont logiquement devant à la pause (16-9).

Résultat de recherche d'images pour "france afrique du sud"

Crédit photo : Rugby365.fr

Au retour des vestiaires, les hommes de Jacques Brunel continuent de mettre la pression. Sur une chandelle orchestrée par l’immuable Baptiste Serin, c’est Mathieu Bastareaud qui est à la retombée, et qui use de sa puissance pour franchir la ligne et permettre aux Bleus de faire le break (23-9). Malheureusement, comme trop souvent ces derniers mois, les Français vont complètement loupés leur fin de match. Plus aussi conquérants, les coéquipiers de Damien Penaud reculent, reculent, et concèdent des points. Handré Pollard permet entre autres à l’Afrique du Sud de recoller à 26-22, et ainsi de pouvoir espérer quelque chose sur la fin de match. Comme si c’était écrit, sur un dernier ballon porté à la 84ème minute de jeu, Mbonambi aplati. La France est battue et meurt aux poteaux devant l’Afrique du Sud. Le XV de France concède ainsi sa cinquième défaite de rang, la 13ème lors de ses 16 derniers rendez-vous. Rageant.

Image associée

Crédit photo : Le Telegramme.fr

A un an de la Coupe du Monde au Japon, les espoirs sont là, mais comme souvent, cela ne se ressent pas au tableau d’affichage. Si un bon groupe de joueurs commencent à se dégager (Serin, Penaud, Dupont, Thomas, Iturria pour ne citer qu’eux), il va falloir que les leaders apportent toutes leurs expériences et que chacun prennent ses responsabilités dans la gestion des rencontres pour espérer gagner des grands matchs dans un avenir proche. Si impérial pendant un bon moment en équipe de France ces dernières années, Louis Picamoles devra notamment retrouver de sa superbe pour venir épauler les Bastareaud, Guirado ou encore Médard dans le but d’encadrer au mieux cette jeune équipe. Premiers éléments de réponses la semaine prochaine au Stade Pierre-Mauroy de Lille, face à l’Argentine.


Les autres rencontres

  • Angleterre – Nouvelle-Zélande : 15-16

Même scénario que nos Français pour les Anglais. Alors qu’ils menaient 15-0 face à des Blacks remaniés mais pour autant bousculés, les Anglais ont tout gâché, et se sont fait punir par la réussite au pied de Beauden Barrett.

  • Irlande – Argentine : 28-17

Intraitable Irlande ! Sur la lancée de leur superbe année 2018, ponctuée par un Grand Chelem dans le Tournoi des 6 Nations et une tournée victorieuse en Australie, le XV du Trèfle s’est offert une nouvelle victoire face à une nation de l’hémisphère Sud. C’est cette fois-ci les Argentins qui ont subi la loi des Irlandais à Dublin. Les coéquipiers de Jonathan Sexton décrochent là leur 11ème victoire de rang à domicile. Les Irlandais, qui avaient fait le choix il y a quelques années de privilégier la formation et de faire jouer leurs joueurs dans les même club pour créer une certaine complicité naturelle entre eux, semblent aujourd’hui être récompensés et avoir un temps d’avance sur les autres nations européennes. Attention, gros outsiders pour le Mondial dans un an, même si on sait que les Verts n’ont jamais vraiment brillé dans cette compétition.

  • Pays de Galles – Australie : 9-6

Match fermé à Cardiff, où les Gallois ont néanmoins dominés les Australiens pour la première fois depuis 2008 ! C’est Leigh Halfpenny qui a inscrit les 9 points de son équipe. Ils recevront les Tonga la semaine prochaine, avant de se mesurer à l’Afrique du Sud pour conclure leur tournée.

  • Ecosse – Fidji : 54-17

Dernière rencontre notable de ce week-end, l’affrontement entre l’Ecosse et les Fidji. A Murrayfield, les Ecossais ont pu montrer toute l’étendue de leur talent, en s’offrant un véritable récital offensif, avec notamment un triplé de Seymour.

 

Ce samedi aura donc été très prolifique d’un point de vue comptable, mais peu satisfaisant pour nous français. Espérons que le week-end prochain verra enfin une victoire des Bleus ; ils le mériteraient. Par ailleurs, nous assisterons à plusieurs autres chocs puisque l’Irlande défiera la Nouvelle-Zélande, et que l’Ecosse recevra l’Afrique du Sud ! (Source de l’image en Une : Le JDD)

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

quis, nec lectus adipiscing mi, eget venenatis, ut sit vulputate, dapibus