Boxe

Tony Yoka s’incline pour la première fois en pro face à Martin Bakole

Le douzième combat de Tony Yoka qui était le main event sur la carte de la soirée de boxe programmée à l’Accor Arena de Bercy a tenu toutes ses promesses. Les inquiétudes des observateurs se sont confirmées à l’issue du match. Pour la première fois de sa carrière professionnelle, le champion olympique de Rio s’est incliné face à son challenger Martin Bakole. Cette défaite est un coup d’arrêt dans la série de ” La conquête ” enclenchée par Tony Yoka depuis le début de sa carrière en pro. Voici notre résumé de ce combat de poids lourds.

 

Premier round : les hostilités sont lancées

A l'entame de ce combat, Tony Yoka s'est heurté à une avalanche de coups de la part de son adversaire. Il a reçu quelques crochets mais finit par se remettre dans le match. Pour autant, Martin Bakole n'a reculé et c'est donc logiquement que le Congolais gagne cette première reprise.

 

Deuxième et troisième round de bien meilleure facture

Quand le gong de la deuxième reprise a sonné, Tony Yoka est revenu se présente avec de bien meilleures intentions. Dans ses déplacements il y avait déjà du mieux. Mais la mollesse de ses coups comparés à ceux du Congolais le désavantageait clairement. Il touchait Bakole mais pas suffisamment fort pour le déstabiliser. C'est sur cette note un peu meilleure à celle de l'entame que ce deuxième round s'achève.

Poussé par le public de Bercy, le Français aborde la troisième manche du combat toujours dans la dynamique de la reprise précédente. Mais dans son volonté de recoller rapidement au score, il baissa un peu la garde et subit de nouveaux poings de son adversaire. Cette fois-ci, il s'en sort avec le visage ensanglanté. Mais, il trouva les ressources physiques pour résister à son challenger.

 

Le reste du match

Le cinquième round confirmait une fois de plus tout l'ascendant que prenait Martin Bakole dans ce match. C'est à cette reprise que le Français suite à une droite encaissée se fait compter pour la deuxième fois dans le match. Ce deuxième KO ne l'empêche pas de continuer le match. On avait compris que la soirée ne se déroulait pas comme le Français l'avait espéré. Le champion olympique de Rio n'abdique pas pour autant.

Au sixième round, il dégaina un uppercut qui trouve son adversaire sans le faire vaciller. Au contraire, on pouvait voir sur les lèvres du Congolais des sourires provocateurs. Le Français a eu sa bonne période entre la 7ème et la 9ème reprise du combat. Pour le reste de la partie, les deux boxeurs se livrent coups pour coups dans l'intention de grappiller de précieux points ou encore un KO définitif. La belle forme du Congolais en fin de combat lui a permis de mieux négocier l’ultime round de ce combat. Le miracle tant espéré par le clan de Tony Yoka ne viendra pas inverser la tendance de ce main event. Victoire unanime du combattant Congolais Martin Bakole sur Tony Yoka compté à deux reprises.

 

En définitive, les fruits n'ont pas tenu la promesse des fleurs. Martin Bakole était plus fort que Tony Yoka et le Français n'a jamais pu inquiéter son challenger.


Dernières publications

En haut