Roger de Vlaeminck

Top 100 des meilleurs cyclistes (8è) : Roger de Vlaeminck

Entre le Giro et le Tour de France, la rédaction cyclisme de WeSportFr a décidé de classer les 100 meilleurs cyclistes de la deuxième moitié du XXè siècle à nos jours. Après Laurent Fignon et Joop Zoetemelk, place aujourd’hui au meilleur des classicmen Roger de Vlaeminck.

Si son compatriote et contemporain Eddy Merckx est un cannibale, Roger de Vlaeminck est un ogre. De ceux qui croquent tout sur leur passage, et en particulier des Monuments.

Entre 1970 et 1979, Roger de Vlaeminck les a empilé, tous les 5, comme des briques de Kapla. 11 au total, dont sa préférée : Paris-Roubaix. Son habileté en cyclo-cross n’est sans doute pas pour rien dans l’incroyable régularité du Belge dans l’Enfer du Nord : 4 victoires et 9 podiums, rien que ça.

N’allez pas croire pour autant que Vlaeminck n’a été qu’un coureur d’un jour. 6 Tirreno-Adriatico de suite, 24 étapes dans les grands tours, 3 classements à points du Giro et un Tour de Suisse, ça vous pose le bonhomme.

Pour relever la sauce, Roger de Vlaeminck a décidé de corser l’exercice : être le contemporain d’Eddy Merckx. L’autre dévoreur de victoires et de trophées.

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

Lorem quis vel, at commodo tempus dolor ante. luctus suscipit mi, Aenean