Top 14 2020-2021 : Montpellier va-t-il passer le cap ?

0
Crédit photo : France 3 Régions
Ligue 1

Continuons le tour des clubs du Top 14 en vue de la reprise qui va être sifflée ce week-end : au tour du MHR de passer sur le grill, entre ambitions et déconvenues.

 

Le rétro : Montpellier a passé son temps à courir après les points

Terriblement irrégulier, le MHR a passé quasi l’intégralité de la saison (tronquée) 2019/2020 à chasser les points perdus souvent bêtement.

Pourtant, le staff sportif semblait laisser la place à de belles promesses, avec notamment l’arrivée d’un coach des plus prometteurs de sa génération, Xavier Garbajosa.
Hélas, celles-ci ne sont restées jolies que sur le papier, et Montpellier n’a pas su profiter de ce nouveau souffle, n’arrivant pas à enchaîner les bons résultats, avec notamment une stat hallucinante de 0 victoires à l’extérieur, chose rarissime pour une équipe de ce niveau.

Résultat, une 8ème place décevante qui n’aurait pas été bien différente même si la saison était allée à son terme : 7 défaites sur 17 journées, notamment face aux promus ou aux équipes mal en point.

A noter également les (gros) problèmes en interne liés notamment au salary cap : la LNR, plus clémente que son homologue anglaise (qui n’a pas hésité à reléguer les Saracens en 2ème division), a trouvé un accord à l’amiable avec le président Altrad, qui a dû s’acquitter d’une amende de 3 millions d’euros pour clore le dossier.

Seul point positif dans cette demi-saison ratée, l’émergence de plusieurs jeunes joueurs, à l’image de Gabriel Ngandebe, Momo Haouas ou encore Arthur Vincent, issu du centre de formation, que l’on a notamment vu très à son avantage dans le Tournoi 2020 avec les Bleus.

 

L’instant mercato 

C’est sûrement le changement le plus marquant dans ce MHR depuis l’arrivée de Garbajosa en tant que coach, mais aussi de Philippe Saint-André en tant que directeur du rugby : on fait confiance aux jeunes Français !

Un recrutement en ce sens, avec les arrivées notamment de Forletta (USAP – 26 ans), Verhaeghe (Toulouse, 23 ans), Capelli (Grenoble, 23 ans), Bécognée (Mont-de-Marsan, 23 ans), Tisseron (Bayonne, 24 ans) ou encore Rattez, la bombe rochelaise.

Evidemment, le MHR reste un club possédant une force de frappe financière supérieure à la moyenne, capable de faire débarquer des gros CV, comme par exemple Cobus Reinach, demi-de-mêlée international sud-africain ou encore Alex Lozowski, polyvalent 3/4 international anglais, prêté par les Saracens.

Ce rajeunissement et cette “Jiffisation” n’est pas anodine : le MHR a souffert de son image de franchise sud-africaine, notamment lors de la période Jake White.
Si certains cadres sont restés, à l’image de Jacque du Plessis ou de Bismark du Plessis sont toujours là, d’autres “historiques” comme Timoci Nagusa ou François Steyn ont été priés de trouver un autre point de chute pour la saison prochaine.

Enfin, des vieux grognards revanchards, blessés pendant de longs mois, reviennent dans le squad montpelliérain, comme par exemple Guilhem Guirado ou Louis Picamoles, qui auront fort à faire pour regagner leur place dans cet effectif pléthorique et rempli de talent.

 

Cap sur 2020-2021 : quelle saison à prévoir pour le MHR ?

On peut imaginer que Montpellier, qui a procédé à une grosse évolution dans son effectif, pour ne pas parler de révolution, aura un temps d’adaptation, le temps d’intégrer tous les nouveaux.

Cependant, avec un staff qui entamera sa deuxième saison à la tête de l’équipe fanion, ainsi qu’un Philippe Saint-André à qui le rôle de directeur du rugby lui va comme un gant, on peut penser que la mayonnaise prendra rapidement : la concurrence rude entre les jeunes aux dents longues et les anciens qui veulent toujours prouver leur valeur risque de faire parler la poudre pour cette saison 2020/2021 dans l’Hérault.

D’autant plus que les soucis administratifs, et notamment celui du salary cap, ont été réglés suffisamment tôt pour ne pas perturber la préparation : si le covid laisse tout le monde tranquille, le MHR pourrait bien être l’épouvantail de ce Top 14 qui s’annonce plus serré que jamais…

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here