Top 14 : début des hostilités cet après-midi

Enfin, le top 14 est de retour ! Après une saison 2016-2017 de haute facture qui a vu Clermont vaincre la malédiction, le championnat de France revient dès aujourd’hui avec un premier match entre deux équipes qui chercheront d’entrée à se rassurer, Oyonnax et Toulouse.

Du renouveau attendu côté Toulousain

C’est donc l’emblématique Stade Toulousain qui aura l’honneur d’ouvrir ce bal édition 2017/2018 avec un déplacement chez le promu Oyonnax. Comme tous les ans, les promus ont pour objectif le maintien, avant pourquoi pas de viser plus haut.

Le recrutement des Rhodaniens a été un mélange d’expérience (Debaty, Audy, Hopper) et de jeunesse (Vial, Giresse, Fuertes), et le staff  espère que la mayonnaise va vite prendre pour s’éviter un début de saison galère.

Coté ST, grand déception de la saison passée (12ème du Top 14, première fois absent des phases finales depuis 41 ans), le ménage a été fait dans les grandes largeurs : Flood, Mc Alister, Johnston, Tolofua, Lamboley, Albacete, Palisson, entres autres, ont quitté le navire. Le recrutement est en revanche très prometteur avec de jeunes joueurs, notamment à l’arrière, arrivés pour préparer l’avenir (Dupont, Bourgier, Vignolles, Ramos…). Mais il faudra vite trouver les automatismes et ne pas prendre un retard à l’allumage qui pourrait s’avérer préjudiciable. Nous en saurons déjà plus aux alentours de 17h.

Stade Toulousain 2017

Tout de suite dans le dur pour Clermont

Le champion en titre, Clermont, débute par une belle opposition, à savoir un déplacement à Bordeaux pour y affronter l’UBB. Les Jaunards ont effectué un recrutement intelligent avec les arrivées du demi Ecossais Laidlaw, de Slimani, international Français ou encore Rémi Grosso. En contrepartie, aucun titulaire indiscutable n’est parti si ce n’est les « anciens » Debaty et Domingo, qui commençaient à être quelque peu sur les rotules. Clermont à une nouvelle fois les armes pour allier de bons parcours en championnat comme en Coupe d’Europe, ou l’ASM figurera comme sérieux outsider.

Le Racing 92 doit faire mieux que l’an passé et des ambitions Montpelliéraines 

Après une saison décevante, le Racing, qui était champion en titre, à décidé de dégraisser (Van der Merwe, Lacombe, Williams entres autres) pour recruter malin : c’est dans ce cadre que Albace, Johnston, les deux anciens Toulousains, ou Ryan sont arrivés. Mais surtout, les Racingmens ont réussi un gros coup en faisant signer l’international à 7 Virimi Vakatawa. Est-ce que cela va suffire pour redorer le blason d’une équipe richissime et qui ne doit ambitionner que le titre ? Possible, même si d’autres armadas sont bien garnis également.

C’est le cas de Montpellier. Le MHR a recruté Sudiste (les Sud Africains Pienaar et Serfontein,  le Néo Zélandais Cruden) mais le gros coup réalisé par Altrad à été de faire revenir Louis Picamoles en Top 14. Montpellier veut s’appuyer sur la continuité et les quelques renforts arrivés apporteront incontestablement un plus, pour aller, enfin titiller les gros poissons du championnat, et pourquoi pas s’offrir une finale tant espérée.

Dan Carter Racing 2017

Top 4 minimum pour Toulon et des équipes à l’affût 

N’aurions-nous pas oublié de parler de l’équipe qui est sans doute la mieux armée pour (re)conquérir le Brenus ? Vous-voyez de qui on parle n’est-ce pas ? Le RCT de Boudjelal et son recrutement XXL (Ashton, Mc Allister, Bonneval, Lakafia, Padovani, Wisniewski) s’avance comme l’épouvantail de ce Top 14. Malgré la perte de quelques cadres comme Halfpenny, Mitchell ou O’Connor, Toulon sera à n’en pas douter au rendez-vous des phases finales, surtout que la saison dernière, notamment la phase régulière, n’a pas du tout, mais alors pas du tout été au goût de son tumultueux président, qui a tout mis en œuvre pour s’éviter un remake qui pourrait être fatal. Le RCT sera, au pire, dans les 4 premiers sans sourciller.

Enfin, quelques outsiders tenteront de venir jouer les troubles-fêtes. C’est le cas du Stade Français qui retrouvera en plus la Champions Cup, ou encore de La Rochelle, grande surprise de la saison dernière et qui a tenté de sauver les meubles durant ce mercato, qui n’a pas été si mauvais qu’on aurait pu l’imaginer. Reste à savoir si les Maritimes pourront rééditer leur exploit de la saison passée.

Alors, qui succédera aux Auvergnats et soulèvera le Brenus en fin de saison ? Premiers éléments de réponses dès aujourd’hui, avec 6 des 7 premiers matchs.

Bastareau RCT

Les rencontres de la première journée : 

Oyonnax – Stade Toulousain

Brive – La Rochelle

Montpellier – Agen

Stade Français – Lyon

Racing – Castres

Bordeaux-Bègles – Clermont

Toulon – Pau

 

Valentin MARTIN

A propos de l'auteur

Supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille mais aussi du football en général. Fan des Houston Rockets mais surtout de The Beard.

Poster un commentaire

quis elit. sed ante. Praesent elementum id venenatis, sit libero. ultricies