Top 14

Top 14 : dernière ligne droite vers les phases finales

UBB François Trinh-Duc

En haut de tableau, pas moins de neuf équipes du Top 14 auront le couteau entre les dents. Ces deux dernières journées avant la phase finale du championnat de France promettent d’être explosives !

Après une trêve européenne de deux semaines, le Top 14 va reprendre ses droits ce week-end. Et pour tous les passionnés d’ovalie, ces deux dernières journées du championnat de France s’annoncent riches en émotion. En haut de tableau, les places se font chères. Au total, neuf équipes se battent encore pour les six premières places, synonymes de phase finale. Mais alors qui parviendra à obtenir son billet ?

Un aller simple pour Nice 

Cette saison, les demi-finales du Top 14 auront lieu à l’Allianz Riviera de Nice. Et si les tickets directs vers la Côte d’Azur semblaient promis au Montpellier Hérault Rugby (1er, 69 points) et à l’Union Bordeaux-Bègles (2e, 67 points), la dernière journée du championnat a complètement rabattu les cartes. Les deux leaders se sont tous deux inclinés, ravivant ainsi la flamme de leurs poursuivants. En effet, le leader montpelliérain a été défait sur la pelouse du LOU (5e, 63 points). Les Lyonnais sont parvenus à décrocher une victoire bonifiée (43-20) face à une équipe du MHR réduite à 14 après l'exclusion de Mohamed Haouas juste avant la pause. 

Même désillusion du côté girondin ! En s’inclinant 16-29 à Mayol, les hommes de Christophe Urios ont confirmé leur irrégularité cette saison. L’Union est toujours en course pour une demi-finale directe, mais reste tout de même dans le doute au plus mauvais moment de la saison. Et ses opposants ont fait le plein ! Le Castres Olympique (3e, 67 points) n’a fait qu’une bouchée de la lanterne rouge biarrote (48-13), tandis que le Racing 92 (4e, 66 points) a déroulé sur la pelouse de la Section Paloise (42-21).

Le Stade Toulousain a pris une option

Le retour des internationaux dans la ville rose a fait du bien, et cela se ressent sur les résultats du Stade toulousain (6e, 62 points). Après une série de défaites historique durant la trêve internationale, la bande d’Ugo Mola semble s’être retrouvée. Malgré l’élimination en demi-finale de Champions Cup face au Leinster (17-40), le champion de France en titre ne compte pas abdiquer. « Dès la fin du match face au Leinster, on s’est réunis sur le terrain pour se dire de très vite switcher sur le Top 14, confiait Matthis Lebel. On n’a pas le temps de tergiverser. Il faudra retrouver la gnaque pour défendre le bouclier. »

Actuellement sixième ex-aequo avec La Rochelle (7e, 62 points), le Stade toulousain n’a aucune garantie de se qualifier en phase finale, mais a les cartes en main. Les Rouge et Noir ont repris le contrôle en s’imposant lors de la 24e journée du Top 14 face aux Rochelais (23-16). Les Maritimes se retrouvent dans une position délicate, d’autant plus qu’ils devront préparer la finale de Champions Cup après leur succès en demi-finale contre le Racing (20-13). 

La remontada toulonnaise

Qui l’aurait cru ? Lanterne rouge au soir de la 17e journée, le RC Toulon (8e, 59 points) réalise un incroyable comeback et peut plus que jamais rêver d’une qualification en phase finale. De plus, en dominant avec brio les Saracens samedi soir (25-16), les Toulonnais se sont offert l’occasion de disputer une nouvelle finale européenne, deux ans après leur dernière tentative, manquée face à Bristol à Aix-en-Provence (32-19), et neuf ans après la première de leurs trois couronnes continentales (2013, 2014, 2015). 

Depuis qu'il n'a plus le droit à l'erreur en Top 14, le RCT est devenu intraitable (11 succès lors des 14 derniers matchs, toutes compétitions confondues). « Ça fait trois mois qu'on joue des finales tous les week-ends, s'amuse le capitaine Charles Ollivon. On sait que si on perd, c'est fini, on dégage. Maintenant on va préparer Pau en essayant de ne pas avoir la finale à l'esprit, sinon on va se tromper. »

L’espoir fait vivre en Auvergne

Le dernier de la classe, l’ASM Clermont (9e, 57 points), sait que l’équation semble difficile vers sa quête de qualification, mais démontre depuis plusieurs semaines son envie de ne rien lâcher.  Pour ce faire, les Auvergnats devront prendre un maximum de points à Biarritz, puis contre le MHR, en espérant un faux pas de leurs concurrents au Top 6. Quoiqu’il en soit, pour le Montpellier Hérault Rugby, l’Union Bordeaux-Bègles, le Castres Olympique, le Racing 92, le LOU, le Stade Toulousain, le Stade Rochelais, le RC Toulon et l’ASM Clermont, les deux dernières journées du Top 14 seront capitales. On en salive d'avance !

Dernières publications

En haut