Top 14 : Ihaia West porte La Rochelle face à Toulon

0
Toulon's Anthony Belleau runs with the ball during the French Top 14 rugby union match between La Rochelle and Toulon at the Marcel Deflandre Stadium in La Rochelle, western France, on Febuary 22, 2020. (Photo by XAVIER LEOTY / AFP)
Ligue 1

Le Stade Rochelais a idéalement entamé son exercice de Top 14 2020-2021, en s’imposant 29-15 face au Racing Club Toulonnais, à Marcel-Deflandre. Après une première période dominée, les Rochelais ont tenu bon en seconde pour s’offrir un succès de prestige, à l’issue d’une rencontre conforme à ce qu’on pouvait attendre d’un match de reprise. West a inscrit 24 des 29 points de son équipe.

 

Une entame de rêve signée West

Le début de match donne comme attendu lieu à un round d’observation, durant lequel les Rochelais parviennent à mettre la main sur la ballon et à occuper la partie de terrain adverse. Trop indisciplinés en première période, les Toulonnais vont encaisser trois pénalités d’Ihaia West, se retrouvant rapidement menés 9-0 (14e). Avec un stade Marcel-Deflandre en bonne partie rempli malgré les restrictions sanitaires, les Maritimes poussent, mettent de la vitesse dans leurs mouvements offensifs, et trouvent une première fois l’ouverture suite à une percée de Brice Dulin, qui suivie d’un coup de pied par-dessus finit entre les mains de l’intenable West, dans l’en-but varois (16-0, 18e).

Alors menés 16-0 puis 19-3 (28e), les coéquipiers de Sergio Parisse sont contraints de prendre des risques pour tenter de déstabiliser le rideau défensif des locaux, et frôlent la correctionnelle sur deux tentatives d’interceptions adverses peu avant la demi-heure de jeu, qui auraient sans doute tué tout suspens. La dynamique se poursuit jusqu’à la pause, avec une équipe de Toulon qui se met bien trop souvent à la faute pour espérer être efficace dans les zones de vérité. Malgré deux joueurs de moins sur le terrain lors des cinq dernières minutes (Setiano et Paia’Aua ont chacun écopé d’un carton jaune), Serin réduit l’écart, pour permettre à son équipe de ne rentrer aux vestiaires “qu’avec” 13 points de retard (19-6). Un moindre mal pour les hommes de Collazo.

 

Toulon a tenté de réagir, mais La Rochelle a tenu bon

Le second acte ne connaît pas plus d’envolées. Les deux formations se règlent toutes deux par la botte de leur buteur respectif, sans parvenir à réellement trouver d’autres alternatives. Les Rochelais dominent néanmoins au sol, profitant de la fébrilité des Toulonnais à sécuriser les rucks, pour venir gratter des ballons et jouer dans l’avancée. Malgré quelques mouvements intéressants, les deux équipes commettent de nombreuses approximations (à l’image de ce que les amateurs de rugby avaient pu observer du côté du GGL Stadium hier soir), surement en raison du manque de rythme causé par l’arrêt des compétitions ces derniers mois.

Le carton jaune de Pierre Bourgarit à la 58e minute va rééquilibrer quelque peu les débats, le Stade Rochelais se montrant plus fébrile et reculant petit à petit. Baptiste Serin en profite pour passer deux pénalités, qui ramènent les siens à un essai transformé d’écart à près de dix minutes de la fin (22-15, 68e).

Alors qu’on se demande si la rencontre n’est pas en train de tourner, un renvoi de Jules Plisson mal contrôlé à la réception par les visiteurs est immédiatement sanctionné par un essai d’Arthur Retière, venant doucher tous les espoirs toulonnais (29-15, 70e). Les coéquipiers de Victor Vito maîtrisent par la suite tranquillement la fin de rencontre, et s’imposent finalement sur le score de 29-15, laissant leurs adversaires du jour rentrer bredouilles de leur déplacement à Deflandre. Un premier succès qui aura au moins le mérite de redonner confiance à des Jaunes et Noirs balayés en amical face au Stade Toulousain (0-38), avant un déplacement à… Toulouse, samedi prochain.

 

Crédit photo de l’image en Une : Francetv sport

 

Grégoire Allain

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here