Rugby

Top 14 (J14) : Remontada de Brive, pluie d’essais à Pau et large victoire pour l’UBB !

Clermont met fin à sa mauvaise série au Hameau, Brive réalise une remontée fantastique face à Montpellier et Bordeaux s’impose avec le bonus contre des Lyonnais sans munitions : voici le résumé de l’après-midi rugbystique de ce dimanche.

 

Pau-Clermont, un choc qui a fait des étincelles

Au stade du Hameau, les Palois ont dans un premier temps décidé de mettre du rythme dans leur rencontre contre les Clermontois. En dix minutes de jeu, les partenaires d’Antoine Hastoy, forts de réussites, ont franchi la ligne par deux fois. C’est justement le demi d’ouverture de Pau qui a trouvé une brèche dans la défense clermontoise. Son jeu au pied contré par Fritz Lee lors du placage retrouve par chance ses mains. Il n’a plus qu’à conclure quelques mètres plus loin (8e). Dès le renvoi de Camille Lopez, c’est Fumat qui dépose Lopez et poursuit avec un jeu au pied. Trop fort à la course, l’ailier Eoghan Barett se saisit de la balle pour l’aplatir derrière les poteaux (10e).

Après ce mauvais départ de Clermont, les joueurs se sont motivés pour reprendre les commandes. À la manœuvre, George Moala signe un exploit personnel et marque les premiers points Clermontois (12e). Alors que Pau marque son troisième essai un peu plus tard par la puissance de Habel Kuffner (19e), l’ancien de la maison Bastien Pourailly, marque en coin pour l’ASM. Cet essai, transformé par Camille Lopez permet aux hommes de Franck Azéma de revenir à deux points. Rebelotte sur la sirène, Wesley Fofana permet à Clermont d’égaliser avant le retour aux vestiaires (25-25). Cette première période riche en essais montre que les deux équipes sont capables du meilleur. Les erreurs défensives de chaque côté sont cependant notables.

  • L’ASM a sécurisé sa victoire en deuxième période

En début de deuxième période, la Section prend un avantage de six points grâce à plusieurs fautes des Clermontois (31-25). Après une longue période de jeu, les Jaunards se sont montrés très propres dans les transmissions de balle. Une feinte de passe de Camille Lopez élimine un Palois et est à l’origine de l’essai du troisième ligne Peceli Yato. Les Clermontois mènent alors pour la première fois dans ce match (32-31).

L’indiscipline des joueurs de Pau permet à Clermont de s’installer dans le camp adverse. L’auteur du troisième essai palois Habel Kuffner s’essuie les pieds sur Adrien Pélissié et l’arbitre monsieur Ramos l’envoie sur le banc après consultation de l’arbitrage vidéo. Yato et Nanai Williams marquent chacun un essai pour Clermont qui domine désormais largement le match. L’équipe des Jaune et Bleu s’offre ainsi l’espoir de ramener un point de bonus offensif. Les Clermontois font alors feu de tout bois pour inscrire cet essai.

La défense de Pau, très solide, ne permettra finalement jamais aux visiteurs d’obtenir ce point de bonus. Dans les derniers instants, ce sont même les joueurs de Thomas Domingo qui viennent jouer les trouble-fête dans les 22 clermontois. Finalement, personne se trouvera de solution et le match se termine sur un score de 31 à 42. L’ASM met ainsi fin à sa série de deux défaites en Top 14. Le match rempli d’essais rend la confiance aux Clermontois qui réalisent enfin un match convaincant à l’extérieur, en Top 14. Quant à Pau, les regrets sont présents puisque le début de match aurait dû permettre à l’équipe de marquer des points au classement.

 

Brive s’est sublimé, Montpellier a (encore) craqué

©RMC Sports

En première période, les Montpellierains ont su s’imprégner de la rencontre. Les joueurs du nouvel entraîneur Philippe Saint-André ont déroulé leur rugby en marquant sur presque chaque occasion dans les 22 mètres brivistes. Un drop de l’arrière international, Anthony Bouthier, à plus de 40 mètres des poteaux illustre cette prise d’opportunité des Héraultais (25e). Ce drop est venu s’ajouter à un essai d’Arthur Vincent, qui leur a permis de mener 19 à 0 à la pause.

Mais c’était sans compter sur la hargne des locaux. Au retour des vestiaires, Brive a retrouvé peu à peu les commandes du match. La faute à une accumulation de pénalités concédées par les visiteurs. Les partenaires de Mohamed Haouas ont été réduits à 14 à trois reprises. Les Coujoux ont profité de ces différentes périodes de supériorité numérique pour concrétiser derrière la ligne. Une première fois en force par l’intermédiaire de Lebas après un regroupement (51e). Une deuxième, offrant la victoire à Brive, après un maul très efficace des Corréziens qui termine en terre promise. C’est un véritable exploit réalisé par les Brivistes, qui remportent là une victoire capitale dans la course au maintien.

 

Bordeaux croque le LOU et s’offre le bonus

Les Bordelais n’ont pas eu à forcer leur talent pour s’imposer face à une équipe de Lyon impuissante. En première période, les joueurs de Christophe Urios ont pris le contrôle d’un match très engagé. Un doublé de Delguy en première période à la 17e et la 22e minute, suivi d’un essai de Cameron Woki (25e), ont placé l’équipe dans une bonne position très tôt dans la rencontre.

Le bonus offensif étant assuré pour les Bordelais, ces derniers sont revenus des vestiaires avec la ferme intention de gérer leur avantage. Un dernier essai à l’heure de jeu leur a assuré de repartir du stade Chaban-Delmas avec les cinq points de la victoire, face à un concurrent direct.

https://www.lequipe.fr/_medias/img-photo-jpg/bautista-delguy-a-signe-un-double-r-perrocheau-afp/1500000001436697/0:0,1994:1330-624-416-75/eb353.jpg

Crédit photo : L’Equipe

 

De nombreux essais ont rythmés les trois rencontres de l’après-midi, 15 au total. L’inspiration offensive des différentes équipe nous a permis d’avoir un joli spectacle en ce dimanche après-midi.

 

Crédit pour l’image mise en avant : © Rugbyrama

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
luctus elit. felis Nullam ultricies suscipit vulputate, ipsum nec ut ut