En équipe

Top 14 – la review club par club : CA Brive

Malgré la cure rugbystique à laquelle nous sommes désormais confrontés depuis près de trois mois, il y a bien eu une partie d’exercice du Top 14 version 2019-2020. Puisque cette saison a été officiellement arrêtée et déclarée comme “blanche”, la rédaction de We Sport FR vous propose de revenir sur les performances des quatorze clubs qui composent le championnat. Aujourd’hui, direction la Corrèze et Brive, onzième du championnat, qui a retrouvé l’élite cette année.

 

  • Classement en Top 14 : 11ème (J17) avec 7V, 1N, 9D
  • Parcours en Coupe d’Europe : Eliminé en phase de poules de la Challenge Cup

 

L’effet rétro : des irrégularités qui se payent

La saison 2019-2020 a commencé sur des chapeaux de roues. Brive a en effet cartonné contre les grosses équipes : 28-21 contre Clermont, 39-17 contre Toulon. De quoi faire bonne figure dans ce Top 14.

Cependant, l’un des plus gros problèmes de Brive reste les matchs à l’extérieur. Sur neuf défaites, sept sont à l’extérieur. Un problème qui n’a pas été résolu cette saison et qui coûte cher à Brive. Pour se mettre en jambe juste après être revenu dans le Top 14, une défaite à Pau n’est pas la meilleure solution. Pour l’entraîneur Jeremy Davidson, ce sont sur ces matchs là que Brive méritait le plus et où les regrets sont les plus forts, notamment la défaite contre Agen (16-10).

Un autre soucis que Brive a du réglé concerne la gestion de ses rencontres. La meilleure illustration de ce soucis est la rencontre contre le Stade français Paris, en décembre dernier. Ultra réalistes en première période, en marquant deux essais sous domination parisienne, c’est en deuxième mi-temps que Brive va se relâcher. C’est notamment la mêlée briviste qui va énormément souffrir face au pack parisien, s’inclinant sur chaque mêlée. La défense va être mis à mal, encore plus qu’en première période et il faudra la botte de Thomas Laranjeira pour permettre à Brive de souffler (victoire finale 26-21).

La suite ? Un nul décroché à Bayonne (6-6), et deux victoires à domicile face à Pau (33-26) et Lyon (30-16) permettent aux Brivistes de figurer en dehors de la zone de relégation lors de l’arrêt du championnat, malgré une série de quatre défaites lors des sept derniers matchs (dont une défaite qui fait tâche face à Agen à Amédée Domenech, 16-30).

 

Les tops et flops

  • Thomas Laranjeira

Incontestablement l’homme fort de cette saison. Meilleur buteur du championnat à la 17ème journée avec 181 points, le demi d’ouverture de Brive aura sauvé son équipe plus d’une fois par son botte et sa vision de jeu.

Le portrait chinois de Thomas Laranjeira !

  • D’autres tops

Joris Jurand et Vasil Lobzhanidze, meilleurs réalisateurs de l’équipe avec 5 essais chacun. De plus, le jeune arrière Jurand réalise une très bonne saison et éclaire le jeu pour les siens. Un joueur à suivre.

  • Les flops

Les matchs à l’extérieur (sept défaites sur neuf au total), l’irrégularité (Brive peut enchaîner deux performances opposées en deux matchs) et la gestion des matchs.

 

Ce que l’arrêt du championnat change

Après être revenu dans l’élite, Brive va y rester un an de plus. Cependant, pour Jeremy Davidson : “Vu le contexte dans lequel survient ce maintien, on ne va pas faire le tour des boulevards pour fêter ça”. Il y a de la frustration du côté des joueurs qui auraient aimé reprendre la saison au plus vite. Cependant, le point positif est que la préparation de la prochaine saison sera plus poussée et l’effectif aura plus de temps pour revenir plus fort.

Il y a du bon dans cette équipe du CA Brive. Plusieurs éléments sont à bien exploiter afin d’en sortir le meilleur. Bien sûr, d’autres points sont à travailler mais l’équipe était sur une bonne lancée notamment avec cette dernière victoire face au LOU (30-16). Si Brive va de l’avant, malgré les 10 départs annoncés, Brive pourra faire de belles choses l’an prochain.

 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
efficitur. vulputate, eget id Sed suscipit risus ipsum