Top 14

Top 14 : La Rochelle, Pau, UBB qui finira dans le top 6 ?

Alors que le Top 14 entre dans son sprint final et dans les 5 dernières journées avant la phase finale, la bataille pour le top 6 fait rage. Dans un championnat très serré, personne n'est assuré de poursuivre sa saison à l'issue des 26 journées.

L'UBB aura la pression du résultat ce dimanche soir face à l'ASM Clermont du côté de Chaban-Delmas. Les Bordelais sont dans l'obligation de l'emporter pour reprendre leur place dans le top 6, une place chipée par la Section Paloise à l'issue d'une victoire importante contre le MHR (31-23). Surprenant sur la deuxième partie de saison l'USAP revient d'entre les morts et se place à la 8ᵉ place grâce à une victoire contre le LOU (51-20).

Le Stade Toulousain est en lice pour le doublé

Battu ce samedi soir par Toulon (20-19), le Stade Toulousain est toujours en lice en Champions Cup. Les hommes d'Ugo Mola affronteront les Harlequins en demi-finale le 5 mai prochain. Une coupe qui fuit les Toulousains depuis 2021. Cette saison, ils ont envie de réaliser un doublé en remportant également un 23ᵉ bouclier de Brennus. En championnat, le Stade Toulousain pointe à la seconde place du championnat. Candidats au top 2 validant une qualification directe en demi-finale, les hommes d'Ugo Mola vont devoir alterner gestion et performance dans une saison qui parait interminable notamment pour les internationaux.

Le Stade Français est immortel

Mené 22-7 à domicile par Bayonne, le Stade Français n'a jamais abdiqué dans cette rencontre pour assouvir sa place de leader et quasiment valider sa place dans le top 6. Bilan victoire 28-24, jamais ultra-dominant, le club francilien semble être drainé par quelque chose en plus.

“Nous avons décidé de privilégier la condition physique et mentale des joueurs par rapport au côté rugby. Le Top 14 est très long. Notre objectif était d’impliquer le maximum de joueurs du groupe. On a fait beaucoup tourner pour gérer l’effectif, de façon à ne pas nous retrouver à la fin de la saison, au moment des matchs décisifs, avec des joueurs cramés physiquement ou mentalement,” explique Laurent Labit, le manager du Stade Français. Une gestion parfaite du club francilien qui n'a pas le malus d'une infirmerie pleine.

Pour le sprint final, le Stade Français va tout de même devoir rester au diapason. La semaine prochaine, les hommes de Laurent Labit se déplacent du côté de l'ASM avant de repartir plus au sud à Toulouse. Le déplacement à Castres sera également piégeux.

Toulon, La Rochelle, Pau, Bordeaux, le Racing se tirent la bourre derrière

8 points, c'est l'écart entre le Racing 92 3e et Castres 9e. Le Top 14 cette saison se tient dans un mouchoir de poche. Et le calendrier risque d'offrir des moments d'anthologie. Les candidats au top 6 doivent encore se jouer en confrontation directe. La semaine prochaine, le Racing aura un déplacement du côté du Stade Toulousain pendant que Toulon jouera à La Rochelle. Deux matchs capitaux dans le sprint final.

Double vainqueur en titre de la Champions Cup, La Rochelle n'a pas un calendrier facile. Les hommes de Ronan O'Gara vont également devoir se déplacer à Bordeaux et à Toulouse. Dans une saison compliquée où le Stade Rochelais a retrouvé du rythme en deuxième partie de saison, les longs déplacements de Champions Cup pourraient peser dans les jambes en fin de saison.

De son côté l'UBB rêve aussi de Brennus. Après une élimination pour un petit point en quart de finale de Champions Cup face aux Harlequins, les coéquipiers de Maxime Lucu doivent assurer le top 6 pour confirmer un statut de néo cador du championnat de France. Cette saison les demi-finales de Top 14 se déroulent au Matmut Atlantique stade habituellement occupé par les Girondins de Bordeaux. À domicile l'UBB aura un coup à jouer. Pour cela il faudra retrouver Mathieu Jalibert ou encore Damian Penaud à 100% eux qui ont connu quelques pépins cette saison.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut